Une nouvelle nécropole de bovidés à Saqqarah - Inrap - Institut national de recherches archéologiques préventives Access content directly
Journal Articles Bulletin de la Société d'Égyptologie Year : 2022

Une nouvelle nécropole de bovidés à Saqqarah

Alain Charron
Mathieu Luret

Abstract

En 2016, la mission franco-suisse de Saqqarah a dégagé le péribole de la pyramide de la reine Ânkhnespépy II. Dans l’angle sud-ouest du monument, plus de dix mille ossements de bovidés ont été mis au jour. La découverte de deux momies et d’un naos a permis de comprendre que l’ensemble provient d’une nécropole pillée dans l’Antiquité et non encore repérée. Les momies ont révélé n’être composées que d’ossements, montrant qu’il s’agissait d’animaux sacralisés, peut-être en relation avec le taureau Apis.
Fichier principal
Vignette du fichier
Charron et al. (2022) - Une nouvelle nécropole de bovidés, BSÉG_33.pdf (1.23 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-04052785 , version 1 (30-03-2023)

Identifiers

Cite

Alain Charron, Mathieu Luret, Xavier Hénaff. Une nouvelle nécropole de bovidés à Saqqarah. Bulletin de la Société d'Égyptologie, 2022, 33, p. 5-23. ⟨10.54641/journals/bseg.2022.e963⟩. ⟨hal-04052785⟩

Collections

INRAP
10 View
5 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More