Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Vers une meilleure intégration de la génétique en bioarchéologie associée à l’archéologie préventive

Résumé : L’analyse génétique de l’ADN préservé dans les vestiges biologiques issus de contextes archéologiques a contribué considérablement à une meilleure compréhension de la pré- et protohistoire. Au cours des dernières 30 ans, le domaine de la paléogénétique a expérimenté un saut quantique allant de l’analyse d’un marqueur génétique unique, en l’occurrence l’ADN mitochondrial, à l’analyse de génomes entiers. La quantité de l’information obtenue avec ces derniers a fait de la paléogénomique un domaine extrêmement informatif pour l’archéologie et la bioarchéologie. Afin d’exploiter au mieux l’information génétique préservée dans les vestiges bioarchéologiques, il faut, aussi bien pour les généticiens que pour les bio/archéologues une compréhension mutuelle des autres domaines impliqués dans les collaborations. Cette compréhension concerne les bases scientifiques de chacune des domaines, ainsi que les bases méthodologiques et leurs contraintes et limites. Dans mon exposé, j’expliquerai les grands axes de la paléogénétique et paléogénomique, les plus grands exploits de ces domaines, les verrous méthodologiques ainsi que les solutions trouvées ou envisagées. Je consacrerai également une partie aux aspects taphonomiques et les meilleurs protocoles de prélèvements à réaliser aussi bien pendant la fouille que pendant les analyses bioarchéologiques. Je ferai des propositions de meilleurs stratégies pour les collections et de procédures minimales de routine à adopter par les archéologiques afin d’assurer le meilleur rapport effort/résultat. L’exposé ambitionne d’être un catalyseur de la discussion.
Complete list of metadata

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-03768127
Contributor : Carine Carpentier Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, September 2, 2022 - 4:23:20 PM
Last modification on : Tuesday, September 20, 2022 - 12:02:06 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03768127, version 1

Collections

Relations

Citation

Eva-María Geigl. Vers une meilleure intégration de la génétique en bioarchéologie associée à l’archéologie préventive. Bioarchéologie : minimums méthodologiques, référentiels communs et nouvelles approches [4e séminaire scientifique et technique de l’Inrap], Carine Carpentier; Rose-Marie Arbogast; Philippe Kuchler, Nov 2019, Sélestat, France. ⟨hal-03768127⟩

Share

Metrics

Record views

4