Survol d’un demi-siècle d’archéologie urbaine à Reims - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les Nouvelles de l'archéologie Year : 2021

Survol d’un demi-siècle d’archéologie urbaine à Reims

(1) , (2) , (1) , (1) , (1)
1
2

Abstract

In Reims, after the first studies carried out during the 19th century, urban archaeology really took shape in the 1960s. Its assets lie in the permanent team of archaeologists from the Ministry of Culture, Afan and then Inrap, and the committed contribution of volunteers from the 1970s to the beginning of the 21st century. The new laws on archaeology have greatly facilitated a progression in archaeological intervention. Over the past fifty years, the surface area available for archaeological study has steadily increased to reach, to date, a surface area of more than 21 hectares, representing about 3.5% of the old city centre. Despite the relatively small excavations, this approach has greatly contributed to increasing our knowledge of the area. This progress is largely due to the regular increase in financial and human resources that has been devoted to research. Adapting methods in the field and putting computer assisted data recording into practice at an early stage have enabled significant progress in research in this particular environment. However, competition from multiple professional archaeology services has largely undermined this progress through the dispersal of information and experience, the disparity in skills and implemented methodologies, and made it difficult to maintain the coherent study of sites that have seen multiple interventions in this urban context. Despite these issues and that fact that current research focusses on areas affected by development from the 1970s onwards, the solid teamwork has made it possible to maintain a theme based approach when conducting excavations and to publish the results of this research in a collection that has so far included 12 issues. The systematic use of specialists from different disciplines has contributed to accomplishing syntheses on a good number of subjects.
Après de premières recherches remontant au XIXe s., l’archéologie urbaine a vraiment pris forme à Reims dans les années 1960 et elle a pu s’y enraciner grâce à la pérennité d’une équipe regroupant des bénévoles avec des archéologues du ministère de la culture, de l’Association pour les fouilles archéologiques nationales (Afan) puis de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), active des années 1970 jusqu’au début du XXIe s. Les nouvelles lois sur l’archéologie ont grandement facilité la progression des interventions. En une cinquantaine d’années, les surfaces ouvertes à l’étude archéologique ont régulièrement augmenté pour atteindre, à ce jour, une surface de plus de 21 hectares représentant environ 3,5 % de la surface de la ville antique. Malgré la relative modestie de ces surfaces reconnues, les fouilles préventives ont permis un renouvellement remarquable des connaissances. Ces progrès sont en grande partie dus à l’augmentation régulière des moyens financiers et humains consacrés à la recherche. L’adaptation des méthodes d’intervention sur le terrain aux conditions spécifiques de la recherche en milieu urbain et une meilleure maitrise de l’enregistrement des données, grâce à l’outil informatique très tôt mis à contribution, ont permis des progrès significatifs dans la maitrise des problématiques thématiques. Malheureusement, l’introduction de la concurrence et la multiplication des opérateurs a largement hypothéqué ces progrès. La dispersion des informations et la disparité des compétences et des méthodologies mises en œuvre ont freiné d’autant le maintien d’une approche cohérente à l’échelle du site urbain. Malgré cela, et bien que les problématiques de recherche soient en grande partie tributaires des zones touchées par les aménagements à partir des années 1970, les vertus du travail en équipe ont permis de maintenir jusqu’à récemment un traitement thématique des données issues des chantiers et d’aboutir à des publications reflétant cet esprit de recherche dans une collection réunissant douze livraisons à ce jour. Le recours systématique aux spécialistes de différentes disciplines a contribué à l’élaboration de synthèses très abouties sur bon nombre de sujets.

Dates and versions

hal-03647008 , version 1 (20-04-2022)

Licence

Copyright

Identifiers

Cite

Agnès Balmelle, Robert Neiss, Stéphane Sindonino, Patrick Huard, Yoann Rabasté. Survol d’un demi-siècle d’archéologie urbaine à Reims. Les Nouvelles de l'archéologie, 2021, L'archéologie urbaine en mouvement, 164, pp.46-54. ⟨10.4000/nda.12319⟩. ⟨hal-03647008⟩

Collections

INRAP
17 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More