Les preuves matérielles d'une occupation littorale inédite de la fin du XVIIe siècle à Saint-Martin (Petites-Antilles): témoins de la présence flibustière ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2019

Les preuves matérielles d'une occupation littorale inédite de la fin du XVIIe siècle à Saint-Martin (Petites-Antilles): témoins de la présence flibustière ?

(1, 2) , (1) , (1) , (1) , (3)
1
2
3

Abstract

In 2016, preventive archaeological survey conducted under a villa construction in Grand-Case bay, on Saint-Martin Island (French West Indies) discovered the original remains of early colonial occupation on the seaside attributed on the second half of the 17th century or the beginning of the 18th century. Diversified artefacts, associated with a precarious temporary habitat reflect upon people origins and social statutes, probably buccaneers
En 2016, la fouille archéologique préventive menée en amont de la construction d’une villa dans la baie de Grand-Case, sur l’île de Saint-Martin (Nord des Petites Antilles) met au jour les vestiges d’une occupation coloniale précoce inédite sur le littoral attribué à la 2ème moitié du XVIIe siècle ou du début du XVIIIe siècle. Le mobilier diversifié, associé à un habitat temporaire précaire interroge quant à l’origine et le statut des occupants de ce lieu, probablement des flibustiers.
Not file

Dates and versions

hal-03205786 , version 1 (22-04-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03205786 , version 1

Cite

Alexandre Coulaud, Nathalie Sellier-Ségard, Pierre Bertholet, Fabrice Casagrande, Noémie Tomadini. Les preuves matérielles d'une occupation littorale inédite de la fin du XVIIe siècle à Saint-Martin (Petites-Antilles): témoins de la présence flibustière ?. Archéologie de la Piraterie des XVIIe-XVIIIe siècles, Monique Mergoil, 2019, Archéologie de la Piraterie des XVIIe-XVIIIe siècles, 978-2-35518-100-9. ⟨hal-03205786⟩
41 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More