Histoire de la mécanisation de l’archéologie à Marseille - Inrap - Institut national de recherches archéologiques préventives Access content directly
Conference Papers Year : 2016

Histoire de la mécanisation de l’archéologie à Marseille

Abstract

Nous ne remonterons pas plus avant que les premières années de l’après-guerre pour retracer l’histoire de l’utilisation des engins mécaniques dans la pratique de l’archéologie. Ceci pour la bonne raison qu’à cette époque, les engins mécaniques ne sont pratiquement pas utilisés dans la construction des ensembles immobiliers eux-mêmes. C’est le développement rapide de la technologie des années 1950 qui a permis l’apparition d’un nouvel engin : la pelle mécanique hydraulique. À Marseille, Henri Rolland, directeur des fouilles de Glanum entre 1942 et 1969, détourne au profit de l’archéologie cet engin dédié à la reconstruction du Panier, quartier particulièrement riche en vestiges et par ailleurs foyer de résistance pendant la seconde guerre mondiale, ce qui lui valut d’être dynamité en 1943. Entre les années 1945 et 1964, Fernand Benoît, directeur des Antiquités historiques de Provence (1942-1964) et conservateur du musée Borély, poursuit la mécanisation des fouilles.
Fichier principal
Vignette du fichier
Les_Cahiers-de-l-Inrap_04_Article_26-27.pdf (49.8 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publication funded by an institution

Dates and versions

hal-03158980 , version 1 (04-03-2021)
hal-03158980 , version 2 (16-03-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03158980 , version 2

Cite

Francis Cognard. Histoire de la mécanisation de l’archéologie à Marseille. La fouille mécanisée : enjeux méthodologiques et scientifiques, Alain Koehler; Catherine Marcille, Dec 2007, Paris, France. pp.26-27. ⟨hal-03158980v2⟩

Collections

INRAP
49 View
23 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More