L’imagerie 3D : de nouvelles perspectives en géoarchéologie - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les Nouvelles de l'archéologie Year : 2020

L’imagerie 3D : de nouvelles perspectives en géoarchéologie

(1) , (2, 3) , (4, 5)
1
2
3
4
5

Abstract

This article constitutes a selective bibliographical review of the recent advances of 3D images applied on natural and human sediments. In geosciences and geoarchaeology, the 3D images are usually used as a complementary method to soil micromorphology in order to visualize and improve the quantification of inherent sedimentological and pedological properties of different formations. Studies conducted in soil science during the last 40 years examine mainly the physical and hydro-physical properties of the soil and they aim to identify the soil characteristics related to agricultural activities. In geoarchaeology, the 3D image application is more recent. It helps to characterize the inner structure of archaeological layers and human artifacts. It has the ambitious to develop our knowledge on the socio-economic behavior of ancient societies as the latest is reflected on sedimentary records. 3D image techniques contribute to widen geoarchaeological researches by studying the earthen construction technologies and the use of occupation surfaces. Thus, the image tool can complete the micromorphological analysis by providing a multi-scalar approach of architectural and archaeological sediments.
Cet article se propose de présenter, à partir d’une sélection bibliographique, un bilan des développements méthodologiques en imagerie 3D appliquée aux sédiments naturels et archéologiques. Son usage en géosciences et en géoarchéologie s’est le plus souvent inscrit en complément de la micromorphologie pour améliorer la visualisation et la quantification des propriétés intrinsèques des formations sédimentaires et pédologiques. En pédologie, les recherches menées depuis les années 1980 concernent plus spécifiquement les propriétés physiques et hydro-physiques du sol et visent entre autres à déterminer les modifications de la structure des sols sous l’effet des pratiques agricoles. En géoarchéologie, l’introduction des techniques d’imagerie est plus récente. Elles contribuent à la caractérisation de la structuration interne des couches archéologiques et des constituants d’origine anthropique et améliorent la compréhension des comportements socio-économiques des sociétés anciennes inscrits dans les archives sédimentaires. En ce sens, elles ouvrent de nouvelles pistes de recherche en géoarchéologie, en particulier sur les aspects technologiques de la construction en terre crue et sur le fonctionnement des sols d’occupation. Elles complètent ainsi la démarche géoarchéologique en autorisant une approche véritablement multi-échelle de l’architecture des sols et des sédiments archéologiques.

Dates and versions

hal-03153667 , version 1 (26-02-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Marylise Onfray, Pantelitsa Mylona, Julia Wattez. L’imagerie 3D : de nouvelles perspectives en géoarchéologie. Les Nouvelles de l'archéologie, 2020, Tomographie en archéologie, 159, pp.75-78. ⟨10.4000/nda.9607⟩. ⟨hal-03153667⟩
69 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More