Vers une fouille « idéale » ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Les Nouvelles de l'archéologie Year : 2020

Vers une fouille « idéale » ?

(1, 2)
1
2

Abstract

By examining a deposit of human buried or burnt bones with computed tomography (CT), archaeologists highlight the possibilities of a useful overview before micro-excavation, of using them as a guidance, of detecting almost imperceptible remains and of preserving brittle artefacts. The non-invasive nature of the observations is also mentioned, in particular the reassuring possibility of being able to come back to the deposit thanks to the preservation of a digital 3D copy. The micro-excavation as careful it is, reflects only what is understood from the remains at a given time. Moreover, the excavator inevitably destroys part of the documentary when he dismantles the bones and associated goods. One would ordinarily come to think that acquiring CT images is an alternative to tangible excavating. Without slipping into this simplistic perception, the object of this present work relates to the respective contribution of the two documentary sources and their interaction.
En fouillant un dépôt d’os humains inhumés ou brûlés avec une image tomographique de son contenu sous les yeux, les archéologues mettent en avant les possibilités d’anticiper la fouille, d’être guidés, de détecter des vestiges quasi imperceptibles, de préserver des artefacts fragilisés. Il évoquent également le caractère non invasif des observations et, notamment la possibilité rassurante de pouvoir revenir sur le dépôt grâce à la conservation d’une copie numérique en 3D. Le travail de fouille, aussi attentif soit-il, ne reflète effectivement que ce qui est compris de l’objet à un moment donné. De plus, le fouilleur détruit inévitablement une partie de sa source documentaire, en l’occurrence la structure interne du dépôt osseux, lorsqu’il démonte les os et le mobilier associé. On en viendrait banalement à penser l’acquisition d’images tomographiques comme une alternative à la fouille tangible. Sans glisser dans cette perception simpliste, l’objet du présent article porte sur l’apport respectif de ces deux sources documentaires à l’analyse des dépôts osseux et sur leurs interactions.

Dates and versions

hal-03153646 , version 1 (26-02-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

Cite

Isabelle Le Goff. Vers une fouille « idéale » ? : Fouiller un dépôt d’os humains à l’aide d’images tomographiques. Les Nouvelles de l'archéologie, 2020, Tomographie en archéologie, 159, pp.25-30. ⟨10.4000/nda.9132⟩. ⟨hal-03153646⟩

Collections

MNHN INRAP CNRS
20 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More