La pertinence du diagnostic des ensembles funéraires des périodes historiques - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2007

La pertinence du diagnostic des ensembles funéraires des périodes historiques

(1) , (1)
1

Abstract

Alors que nous maîtrisons les temps de fouille et d’étude d’une sépulture individuelle, nous peinons à déterminer ceux relatifs à un ensemble funéraire. L’estimation du nombre de tombes conservées dans un site dépend de nombreux facteurs tels que la nature du site (urbain donc stratifié ou rural donc extensif), l’emprise des travaux archéologiques sur la partie funéraire (fouille intégrale ou ponctuelle), l’état de conservation du site (impact des perturbations postérieures à l’occupation funéraire). Le temps de fouille du gisement funéraire est subordonné à certaines contraintes telles que les conditions d’interventions (contraintes techniques du chantier), la saison d’exécution et certaines spécificités des structures archéologiques (profondeur des fosses…). Il revient au diagnostic d’établir la plus juste estimation du nombre de sépultures en présence.
Fichier principal
Vignette du fichier
Les_Cahiers-de-l-Inrap_01_Article_88-103.pdf (1.6 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publication funded by an institution

Dates and versions

hal-03150230 , version 1 (23-02-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03150230 , version 1

Cite

Véronique Gallien, Mark Guillon. La pertinence du diagnostic des ensembles funéraires des périodes historiques : Réflexions à partir d’exemples des régions Grand Ouest et Île-de-France. Le diagnostic des ensembles funéraires, Anne Augereau; Hervé Guy; Alain Koehler, Dec 2005, Paris, France. pp.88-103. ⟨hal-03150230⟩

Collections

INRAP
74 View
26 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More