L’apport de la géoarchéologie lors du diagnostic pour la région Rhône-Alpes - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2008

L’apport de la géoarchéologie lors du diagnostic pour la région Rhône-Alpes

(1, 2) , (1, 2)
1
2

Abstract

La région Rhône-Alpes, et en premier lieu Lyon, est marquée dès les années 1980 par l’intervention de géomorphologues à l’initiative de Jean-Paul Bravard. Ils sont progressivement intégrés dans les grosses opérations de fouilles préventives et se professionnalisent. Mais les diagnostics ne sont véritablement visités par les géomorphologues que dans les années 1990. Le travail consiste alors d’une part à identifier le substrat, c’est-à-dire le terrain à partir duquel le potentiel archéologique devient faible ou nul, et d’autre part à participer à la lecture stratigraphique lorsque celle-ci associe niveau d’occupation et dépôt naturel. Les sondages négatifs sont aussi visités dans la mesure où ils alimentent le questionnement géoarchéologique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Les_Cahiers-de-l-Inrap_02_Article_51_58.pdf (1.98 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publication funded by an institution

Dates and versions

hal-03148753 , version 1 (22-02-2021)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-03148753 , version 1

Cite

Odile Franc, Agnès Vérot-Bourrély. L’apport de la géoarchéologie lors du diagnostic pour la région Rhône-Alpes. La géoarchéologie appliquée au diagnostic des sites du Néolithique à nos jours, Anne Speller; Gilles Bellan; Didier Dubant, May 2006, Paris, France. pp.51-58. ⟨hal-03148753⟩
43 View
70 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More