Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Les faux poteaux plantés

Résumé : Pour un archéologue, une pièce de bois dans le substrat, en positon verticale ou légèrement incliné, est un « poteau », d’autant plus quand le bois est conservé et apparaît régulier et aménagé. Ce véritable dogme archéologique a du mal à être battu en brèche et son identification alternative comme une simple branche enfoncée dans le sol, n’est que rarement envisagé et généralement exclue par maintes archéologues. Vingt ans après il est donc plus que jamais utile, au moins pour les archéologues, de décrire ces structures. Nous discutons également de l’intérêt potentiel de ces branches, qui s’avèrent extrêmement courantes en plaine alluviale, pour d’autres types d’étude.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02878789
Contributor : Carine Carpentier <>
Submitted on : Tuesday, June 23, 2020 - 12:12:35 PM
Last modification on : Wednesday, June 24, 2020 - 3:34:57 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License

Identifiers

Collections

Citation

Jan Vanmoerkerke, Willy Tegel, Christophe Laurelut. Les faux poteaux plantés. Soils as records of past and Present. From soil surveys to archaeological sites: research strategies for interpreting soil characteristics, Judit Deák; Carole Ampe; Jari Hinsch Mikkelsen, Nov 2019, Bruges, Belgique. pp.113-120, ⟨10.5281/zenodo.3420808⟩. ⟨hal-02878789⟩

Share

Metrics

Record views

22