Les fourchettes à extrémité tréflée en alliage cuivreux datées entre la 2e moitié du XVIe et la 1ère moitié du XVIIIe siècle : témoins des échanges transatlantiques - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Cahiers LandArc Year : 2019

Les fourchettes à extrémité tréflée en alliage cuivreux datées entre la 2e moitié du XVIe et la 1ère moitié du XVIIIe siècle : témoins des échanges transatlantiques

(1) , (2, 3) , (2) , (2)
1
2
3

Abstract

The discovery of several copper alloy forks with twisted bodies and trefoil ends in different sites of the West Indies and North America have made it possible to date these table utensils between the late 17th and the 1st half of the 18th century. This type of ornate and worked production is also found in metropolitan France on several sites of the post-medieval period. Alongside these archaeological objects, other similar forks are present in museum collections such as the Musée National de la Renaissance in Ecouen or the Musée des Arts Décoratifs in Paris where these utensils are dated between the end of the 15th and the 16th century. Despite the presence of numerous specimens discovered in France, the presence of a fork found in the Thames and another in the British shipwreck of the Elizabeth and Mary who sank in 1690 raises a doubt about the origin of these utensils but their absence from archaeological contexts German or Dutch allows to suppose a French or British production.
La découverte de plusieurs fourchettes en alliage cuivreux à corps torsadé et à extrémité tréflée dans différents sites des Antilles et d’Amérique du Nord ont permis de dater ces ustensiles de table entre la fin du XVIIe et la 1ère moitié du XVIIIe siècle. Ce type de production ornée et travaillée se rencontre également en France métropolitaine sur plusieurs sites de la période Moderne. Parallèlement à ces objets archéologiques, d’autres fourchettes similaires sont présentes dans des collections de musée comme le Musée National de la Renaissance à Ecouen ou le Musée des Arts Décoratifs de Paris où ces ustensiles sont datés entre la fin du XVe et le XVIe siècle. Malgré la présence de nombreux exemplaires découverts en France, la présence d’une fourchette retrouvée dans la Tamise et d’une autre dans l’épave britannique du Elizabeth and Mary coulée en 1690 soulève un doute sur l’origine de ces ustensiles mais leur absence des contextes archéologiques allemands ou hollandais permet de supposer une production française ou britannique.
Not file

Dates and versions

hal-02860003 , version 1 (15-06-2020)

Licence

Copyright

Identifiers

  • HAL Id : hal-02860003 , version 1

Cite

Jean Soulat, Alexandre Coulaud, Jean-Paul Nibodeau, Fabrice Casagrande. Les fourchettes à extrémité tréflée en alliage cuivreux datées entre la 2e moitié du XVIe et la 1ère moitié du XVIIIe siècle : témoins des échanges transatlantiques. Cahiers LandArc, 2019, 34, 8 p. ⟨hal-02860003⟩

Collections

INRAP
44 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More