Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Un dépotoir de la faïencerie de Lille (Nord, France) de la première moitié du XVIIIe siècle

Résumé : Un diagnostic archéologique, réalisé par l’Institut national de recherche en archéologie préventive (Inrap) en 2011, a été prescrit sur une partie du champ de mars, entourant la citadelle de la ville de Lille. Au-delà des découvertes liées à une telle construction (mur de communication, « grand carré », demi-lune, lunette, contregarde et magasin à poudre) de nombreux déchets d’un atelier de faïencier ont été découverts, en position secondaire, dans les remblais d’une zone de marais, destinés à soutenir le glacis. Le matériel est dense et homogène. De nombreux indices indiquent qu’il s’agit de rejet de production : lot important de pernettes, fragments de cazettes et traces de colombins destinés à séparer les différents objets dans le four. On peut également noter la présence de nombreux ratés de cuisson : carreaux décorés et glaçurés, collés les uns sur les autres, agglomérat de tessons et rejet de biscuits peints sans glaçure (Fig. 1). Cette production peut être datée de la première moitié du XVIIIe siècle. En effet, l’industrie de faïencerie n’apparaît à Lille qu’en 1696 sous l’impulsion de Jacques Febvrier et Jean Bossuydt, originaires des Pays-Bas. En 1711, se créée une seconde faïencerie par Barthelemi Dorez qui fait une demande pour faire de la faïence « façon Chine ». On dispose de quelques exemplaires d’assiettes avec un décor de type « chinois » (Fig. 2), qui nous rapproche ainsi davantage des productions de cette seconde manufacture, située à quelques mètres de la citadelle. Le lot se constitue principalement de vaisselles de tables (assiettes, coupelles…) et de carreaux (dont certains sont décorés au manganèse). Cet ensemble permet un aperçu des différents types de décors, issus de cette production lilloise. Cet important dépôt est en plus associé à de la céramique commune à pâte blanche et à pâte rouge, utilisée principalement pour la cuisson des aliments (poêlons). Celle-ci dispose ainsi d’un calage chronologique précis.
Complete list of metadatas

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02454444
Contributor : Vaiana Vincent <>
Submitted on : Friday, January 24, 2020 - 2:52:15 PM
Last modification on : Saturday, January 25, 2020 - 1:37:57 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02454444, version 1

Collections

Citation

Vaiana Vincent. Un dépotoir de la faïencerie de Lille (Nord, France) de la première moitié du XVIIIe siècle. Archaeologia Mediaevalis, Mar 2015, Gand, Belgique. ⟨hal-02454444⟩

Share

Metrics

Record views

29