Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Hauts-de-France, Saint-Amand-les-Eaux, église Saint-Martin : rapport de diagnostic

Résumé : Le diagnostic archéologique dans l’espace de l’église Saint-Martin à Saint-Amand-les-Eaux a été mené dans le cadre des travaux de restauration engagés dans cet édifice par la ville, comprenant notamment la mise en place d’un chauffage par le sol. L’église actuelle a été construite en 1785 à l’emplacement d’un édifice plus ancien, remontant au XIIe s., et des découvertes de vestiges antiques sont mentionnés lors de la construction de ce bâtiment. Trois phases d’occupation ont été mises en évidence : un cimetière paroissial et le déplacement de celui-ci avant la construction de 1785, la mise en œuvre de la construction de l’église actuelle et quelques modifications apportées aux XIXe et XXe s. Une seule, peut-être deux, sépultures à inhumation ont été reconnues. Malgré la présence d’une grande quantité d’ossements humains, peu fragmentés, il n’y a pas de traces du cimetière paroissial. De grandes fosses quadrangulaires, aux parois verticales, ont été repérées dans la moitié nord de l’église et pourraient résulter du déplacement du cimetière qui a lieu entre 1766 et 1783 vers une parcelle située à l’est de l’église. Cependant, le choix des sépultures et les modalités de cette translation restent indéterminées. Les principaux résultats de ce diagnostic concernent les modes de construction de l’église de 1785, avec un arasement et un nivellement du terrain d’assiette qui n’a pas permis de reconnaître de vestiges de l’ancien édifice religieux, des trous de poteau, une dépression dans la croisée du transept et des sols de travail. Deux maçonneries, repérées dans le transept, participent aux fondations de la croisée. Des éléments plus anciens ont été recueillis, dont une trentaine de carreaux de pavement vernissés des XVIe-XVIIe s. et deux éléments lapidaires, qui étaient en position de réemploi soit dans les fondations, soit en calage du sol des autels secondaires. Au cours des deux derniers siècles, des modifications ont été apportées à l’édifice. Dans le cadre du diagnostic, l’installation de nouvelles marches dans le chœur, une fosse récente, les canalisations de chauffage et la chaufferie ont été reconnues.
Complete list of metadatas

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02447069
Contributor : Vaiana Vincent <>
Submitted on : Tuesday, January 21, 2020 - 12:57:23 PM
Last modification on : Wednesday, January 22, 2020 - 1:47:16 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02447069, version 1

Collections

Citation

Sandrine Vistel, Christine Cercy, Cécile Durin, Vaiana Vincent. Hauts-de-France, Saint-Amand-les-Eaux, église Saint-Martin : rapport de diagnostic. [Rapport de recherche] Inrap Hauts-de-France. 2019. ⟨hal-02447069⟩

Share

Metrics

Record views

21