Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Nord-Pas-de-Calais, Wambrechies, rue de Bondues. Occupations diachroniques : de la Protohistoire à l'époque moderne : rapport de diagnostic

Résumé : Le diagnostic a permis la mise au jour de vestiges allant de la Protohistoire à l'époque moderne et contemporaine. Le seul indice d'occupation relatif à l'époque protohistorique est une fosse isolée. La période gallo-romaine est caractérisée par neuf faits datés de l’époque augustéenne. Quatre d’entre eux correspondent à des aménagements en creux de type fosse, fossé et trou de poteau. Les autres concernent des structures funéraires. Mis à part le fossé de parcellaire, les structures en creux mises au jour ne dénotent aucune organisation particulière et ne définissent aucune structure. À l’inverse, si l’une des structures funéraires est isolée, les autres sont regroupées formant ainsi un petit noyau. Il est intéressant de constater que la découverte de ces structures funéraires augustéenne est inédite sur la commune de Wambrechies. La phase médiévale peut-être divisée en deux époques distinctes : la fin du haut Moyen Âge (Xe-XIe s.) et le Moyen Âge classique (XIIIe-début du XIVe s.). Quatre tronçons de fossés et un trou de poteau seraient relatifs à la fin du haut Moyen Âge. Il convient toutefois de préciser que l’occupation carolingienne n’est définie que par quelques tessons de céramique, elle est donc à minimiser par rapport à l’occupation du Moyen Âge classique. Dix autres faits pourraient être rattachés à cette phase d’occupation. Le Moyen Âge classique est caractérisé par quatre faits, un trou de poteau, un niveau et deux fosses. Huit trous de poteau peuvent être attribués à cette phase chronologique. Notons la découverte, a priori hors structure, de quatre-vingts tessons de céramique du XIIIe s. Leur présence pourrait marquer un niveau de sol qui n’a pas été observé. Bien qu’aucune structuration d’ensemble n’ait pu être mise en évidence hormis une clôture, le faciès céramique de la fosse dépotoir 1078 nous oriente vers une occupation de type habitat villageois. Une nouvelle fois, ces découvertes sont inédites sur la commune de Wambrechies. Les vestiges relatifs à l’époque moderne sont une fosse et un fossé du XVIe s. et une fosse ou fossé du XVIIe s. La fosse 1089 est le principal indice d’occupation du XVIe s. Elle se rapporte vraisemblablement à un habitat dont le plan n’a pas pu être défini étant donné la densité des vestiges dans ce secteur. La fosse 1089 pourrait correspondre à une cave récupérée. À l’instar de l’époque médiévale, compte tenu du mobilier céramique, les vestiges de l’époque moderne concernent la sphère domestique. Durant la période moderne et/ou contemporaine, un réseau de drainage et de fossés de parcellaire est mis en place. L’intérêt majeur du site mis au jour au cours du diagnostic est la mise en évidence, sur une surface d’environ 2 ha, d’une occupation du Moyen Âge classique peut-être précédée par une occupation du Xe-XIe s. Ces découvertes sont en effet inédites sur la commune de Wambrechies et rares sur ce secteur.
Complete list of metadatas

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02445619
Contributor : Vaiana Vincent <>
Submitted on : Monday, January 20, 2020 - 12:17:42 PM
Last modification on : Tuesday, January 21, 2020 - 1:57:29 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02445619, version 1

Collections

Citation

Pascal Neaud, Frédéric Audouit, Viviane Clavel, Véronique Devred, Vaiana Vincent. Nord-Pas-de-Calais, Wambrechies, rue de Bondues. Occupations diachroniques : de la Protohistoire à l'époque moderne : rapport de diagnostic. [Rapport de recherche] Inrap Nord-Picardie. 2014. ⟨hal-02445619⟩

Share

Metrics

Record views

22