Skip to Main content Skip to Navigation

Nouvelles technologies numériques, nouveau regard posé sur les dépôts cinéraires

Résumé : L’utilisation d’images reconstruites numériquement, par photogrammétrie ou tomodensitométrie, tend à se développer dans le cadre de l’archéologie funéraire, comme en témoigne la publication de différents travaux sur le sujet. Les dépôts cinéraires fournissent des cas d’étude particulièrement adaptés à l’introspection de la structure interne d’un artéfact, voire même d’un site archéologique en miniature. Il est possible d’expérimenter, grâce à ce type de dépôt, l’usage du procédé de reconstruction informatisé TDM, à différentes étapes du processus archéologique. Par ailleurs, la pratique de l’archéologie funéraire convient tout particulièrement à une lecture tridimensionnelle des vestiges en raison de l’importance donnée à l’investigation taphonomique. Elle interroge effectivement la migration ou non de vestiges dans un volume donné. Toutefois, les retours d’expériences sont encore trop peu nombreux pour permettre de cerner l’apport de ces nouveaux outils dont l’usage pose encore de nombreuses questions.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

Cited literature [23 references]  Display  Hide  Download

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02437147
Contributor : Carine Carpentier <>
Submitted on : Tuesday, January 21, 2020 - 11:31:29 AM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 3:20:43 AM

File

2019_SST3_Inrap_Le-Goff_et_al_...
Publication funded by an institution

Licence


Copyright

Identifiers

Collections

Citation

Isabelle Le Goff, Sylvie Culot, Jean-Jacques Bigot, Patrick Huard, Archibald Poisson. Nouvelles technologies numériques, nouveau regard posé sur les dépôts cinéraires. Archéologie : imagerie numérique et 3D, Sylvie Eusèbe; Théophane Nicolas; Valérie Gouranton; Ronan Gaugne, Jun 2018, Rennes, France. ⟨10.34692/74qm-s229⟩. ⟨hal-02437147v2⟩

Share

Metrics

Record views

46

Files downloads

14