Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Dourges : projet d'extension de la plateforme multimodale Delta 3 : rapport de diagnostic

Résumé : Le diagnostic archéologique réalisé en amont de l'extension de la plateforme Delta 3 a permis de compléter et d'approfondir les connaissances concernant le territoire de Dourges. Les vestiges mis au jour couvrent plusieurs millénaires et concernent les périodes protohistoriques (âge du Bronze et Hallstatt) et historiques (de l'Antiquité jusqu'à l'époque moderne). Pour les périodes protohistoriques, il s'agit d'éléments épars qui ne semblent pas constituer à proprement parler un site. Cependant, des signes ténus d'occupation sont avérés dans ce secteur dés l'âge du Bronze ainsi que durant le premier âge du Fer. L'absence de vestiges de certaines périodes, particulièrement celles du second âge du Fer apparait dés lors comme une réelle information qui contraste avec les découvertes réalisées lors des investigations menées sur Dourges au début des années 2000. Un hiatus de plusieurs millénaires entre la Préhistoire et les périodes laténiennes y avait été observé. Quant aux vestiges antiques, ils sont nombreux et leur densité témoigne de l'attrait pour ce secteur à partir du début de la conquête romaine. Ainsi de petites unités d'habitat enclos gravitent autour d'une vaste zone d'occupation, regroupant des structures relatives à des activités artisanales (métallurgie, meulerie) et agro-pastorales. Par la suite une grande villa gallo-romaine s'implante sur ces premiers vestiges antiques et semble perdurer jusqu'au Bas-Empire. La position stratégique du lieu, sur le passage entre Arras et Tournai et sa position topographique privilégiée à l'échelle régionale ont sans nul doute encouragé ces implantations. Peu d'indices ont été collectés concernant le monde des morts. En dépit de la découverte de structures de combustion, identifiées comme élément d'un processus funéraire, aucune nécropole n'a été trouvée. Ces vestiges illustrent tout de même un type de traitement du défunt : l'incinération, caractéristique du Haut-Empire. A l'exception de rares indices du haut Moyen Âge et du XIIe siècle, une césure dans l'occupation du secteur a été observée jusqu'au bas Moyen Âge. Ces vestiges médiévaux et modernes se focalisent sur un site fossoyé dont le tracé est encore visible de nos jours et démontre l'influence d'une telle implantation sur l'environnement. A cet endroit, des restes d'un bâtiment du XIVe siècle ont été retrouvés. Identifiés comme la ferme de Wavrechin, ces vestiges jouxtent une ferme moderne qui selon la tradition orale aurait été détruite durant la première Guerre Mondiale. Les découvertes réalisées dans le cadre forcément restreint d'un diagnostic sont, ici, considérables. Ces données qui couvrent deux millénaires montrent une grande diversité des occupations humaines sur la surface de ce micro-terroir. Elle apporte de nouveaux éléments de connaissance sur l'histoire du paysage rurale de Dourges. Elle soulève et renouvelle de multiples interrogations, auxquelles seules des investigations approfondies pourraient répondre sur les modalités et le rythme de la transformation du terroir et des habitats ruraux.
Document type :
Reports
Complete list of metadatas

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02427250
Contributor : Sophie Oudry <>
Submitted on : Friday, January 3, 2020 - 1:45:11 PM
Last modification on : Thursday, October 22, 2020 - 9:20:06 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02427250, version 1

Citation

Jérôme Georges, Anne Comont, Vaiana Vincent, David Bardel, Jean-Marc Doyen, et al.. Dourges : projet d'extension de la plateforme multimodale Delta 3 : rapport de diagnostic. [Rapport de recherche] Inrap NP. 2014, 550 p. ⟨hal-02427250⟩

Share

Metrics

Record views

80