Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Auchy-les-Mines / Haisnes-lez-La Bassée (62), La Porte des Flandres ; Le Chemin du Marais : rapport de diagnostic

Résumé : A l'issu de l'opération de diagnostic menée sur les communes de Auchy-Les-Mines et de Haisnes-lez-la-Bassée, deux sites datés de la période gallo-romaine et de La Tène ancienne ont été observés. Ces deux ensembles sont bien distincts, et distants de 300 mètres environ. Les vestiges archéologiques repérés sur la commune de Auchy-les-Mines, et datés du début de la période du second âge du Fer, se caractérisent par une occupation domestique rurale. Cette petite installation est représentée par des aménagements parcellaires, dont l'organisation ne serait perceptible que par un décapage extensif. Ce système fossoyé est associé aux aménagements de stockage ou d'habitat, matérialisé par la présence d'un bâtiment sur six poteaux, une fosse/silo, et plusieurs fosses de tailles différentes qui ont livré un matériel céramique homogène et qui permettent de situer l'occupation pendant la période du IVe siècle avant notre ère. Cette zone d'habitat (ou de stockage) et son matériel céramique associé, daté de La Tène ancienne, se rapprochent du groupe des habitats ouverts. Ces installations se définissent par une implantation archéologique, généralement très lâche. Ainsi l'occupation découverte à Auchy se rapproche des sites repérés au nord de la France lors d'opérations de diagnostics récentes, telles que Comines, Vendin-le-Vieil, Wervicq. L'occupation gallo-romaine se développe sur la commune de Haisnes-lez-La Bassée. La présence de ce site est liée à son environnement archéologique sensible. En effet, les opérations de diagnostics et de fouilles archéologiques, menées ces deux dernières années, ont permis de mettre en évidence une installation de type domestique datée de la fin de la période gauloise et du début de l'époque gallo-romaine. La présente opération permet ainsi d'observer le prolongement des indices de sites repérés auparavant. Cette occupation se définit tout d'abord par une trame parcellaire importante qui structure l'environnement et le territoire. La présence de structures d'habitat ou de stockage et les indices funéraires confirment la présence d'un lieu de vie et d'exploitation soutenue du terroir. Le matériel très fragmentaire ne permet pas de reconna\ⁱtre les différentes phases d'occupation, même si plusieurs indices montrent un fond plus ancien. L'exploitation archéologique du territoire d'Auchy et de Haisnes montre depuis quelques années que ce secteur a été densément occupé. Les résultats obtenus lors de ce diagnostic illustrent parfaitement les types d'occupations identifiées jusqu'à présent. Ils permettent ainsi d'étendre nos connaissances sur l'occupation du territoire en bordure de la vallée de la Deûle.
Document type :
Reports
Complete list of metadatas

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02427114
Contributor : Sophie Oudry <>
Submitted on : Friday, January 3, 2020 - 11:43:12 AM
Last modification on : Thursday, June 25, 2020 - 12:14:01 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02427114, version 1

Citation

Benoit Leriche, Viviane Clavel, Yves Créteur, Laurent Deschodt, Sophie Oudry. Auchy-les-Mines / Haisnes-lez-La Bassée (62), La Porte des Flandres ; Le Chemin du Marais : rapport de diagnostic. [Rapport de recherche] Inrap NP. 2007, pp.88. ⟨hal-02427114⟩

Share

Metrics

Record views

36