Nord-Pas-de-Calais, Fréthun, Allée des charmes. Occupations rurales de l'âge du Bronze au Moyen Âge : rapport de Diagnostic

Résumé : Le diagnostic archéologique a consisté en l’ouverture de tranchées qui ont permis l’observation de 50 structures archéologiques et sept chablis, répartis sur l’ensemble de l'emprise. Le mobilier céramique et lithique a permis l’identification de quatre phases distinctes : la première couvre l’âge du Bronze final, la seconde la fin de l’époque carolingienne, la troisième et quatrième concernent le Moyen Âge classique. Quatre structures peuvent être rattachées à une occupation datée de l’âge du Bronze final. Deux d’entre elles se constituent de fosses de grand module, de plus de 6 m de long pour une largeur minimum de 2,20 m. Les deux autres se composent d’une petite fosse et d’un trou de poteau. Du mobilier lithique et céramique, synchrone de cette période et situé en position résiduelle dans des structures postérieures ou piégé dans l’épaisse couche de colluvions, peut également être mentionné. Il se répartit de manière assez homogène sur l’ensemble de la parcelle. Le matériel lithique présente la caractéristique d’être particulièrement frais : il n’est ni patiné, ni roulé. Ce premier ensemble semble refléter le spectre fonctionnel d’un habitat, ce qui pour le contexte chrono-spatial est particulièrement intéressant et au coeur des problématiques actuelles sur l’âge du Bronze. La période carolingienne a été définie à partir d’une unique fosse. Le remplissage de la fosse est d’origine détritique et se constitue de gros nodules de torchis rubéfié mêlé à de gros charbons épars. Même si la datation ne porte que sur trois tessons, ceux-ci sont tout à fait caractéristiques. Il s’agit de la première occurrence de cette période pour la commune de Fréthun. La troisième phase, datée du XIIe siècle, porte sur neuf structures. Une limite parcellaire a pu être identifiée. A nord-est de celle-ci, de nombreuses fosses, disposant d’un comblement détritique, ont pu servir de fosses-dépotoirs. Plus à l’ouest, deux fosses, de grand module peuvent être associées à des annexes de l’habitat de type fond de cabanes. Ces données doivent être rapprochées de celles de la fouille de 2012, de la parcelle adjacente, qui a livré des vestiges similaires dans le même intervalle chronologique. La dernière phase est la mieux documentée avec 17 structures, datées du XIIIe siècle. Elle s’organise selon un parcellaire. Les autres vestiges se composent de fosses-dépotoirs et de structures annexes à l’habitat sous forme de « petites cabanes » excavées quadrangulaires et peu profondes. Ces résultats sont à mettre en perspective avec la fouille de 2012 et l’évaluation de 2000, des parcelles voisines, qui ont mis au jour des structures des XIIIe-XIVe siècle. Une vision aussi large sur un même territoire peut permettre d’avoir une véritable compréhension du village médiéval, dans son organisation et sa construction.
Complete list of metadatas

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02297361
Contributor : Vaiana Vincent <>
Submitted on : Thursday, September 26, 2019 - 9:59:51 AM
Last modification on : Monday, September 30, 2019 - 11:43:27 AM

File

VINCENT 2014_Fréthun allée d...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02297361, version 1

Collections

Citation

Vaiana Vincent, Marc Canonne, Véronique Devred. Nord-Pas-de-Calais, Fréthun, Allée des charmes. Occupations rurales de l'âge du Bronze au Moyen Âge : rapport de Diagnostic. [Rapport de recherche] Inrap Nord-Picardie. 2014. ⟨hal-02297361⟩

Share

Metrics

Record views

14

Files downloads

8