Nord-Pas-de-Calais, Villeneuve d'Ascq, Place de la République. Sur les traces du domaine royale d'Annappes... : rapport de diagnostic

Résumé : Le projet de réaménagement de la Place de la République et de ses pourtours, à Villeneuve d’Ascq, a porté sur des parcelles totalisant environ 7 000 m². Il est situé au cœur du bourg de l’ancienne commune d’Annappes, dans la zone de contact entre le versant crayeux et les terres humides. La couverture sédimentaire est composée de dépôts loessiques, de bancs de craie glauconieuse et du toit du dôme du Mélantois. Contextuellement, le secteur est riche d’informations archéologiques. Diagnostics ou fouille sur des surfaces restreintes en raison de l’urbanisation marquée ont permis au fil des années de montrer la pérennité de l’occupation, la densité et la continuité topographique entre la Protohistoire et l’époque Moderne. Le diagnostic de la place de la République vient confirmer les premiers phénomènes d’occupation du sol durant la Protohistoire ancienne avec une grande fosse qui livre des mobiliers rattachés au HaD2-D3. Les développements et la nature de l’occupation probablement domestique nous échappe toutefois. Plusieurs mobiliers associés à cette phase, retrouvés en position résiduelle, indiquent une perturbation du site par les occupations postérieures. L’occupation de la fin de La Tène et du Haut-Empire est attestée par un réseau fossoyé, de rares fosses et des trous de poteau. Les occurrences pour ces périodes sont dispersées et pourraient indiquer un espace dédié à la culture ou la pâture plutôt qu’un habitat. Un hiatus peut être évoqué pour l’occupation du Bas-Empire et le début des temps mérovingiens mais les enchevêtrements stratigraphiques sous tendent cette occupation. L’occupation du haut Moyen Âge est probablement la plus significative sur les emprises ouvertes. Il est possible d'affirmer que le diagnostic se trouve au cœur de l’occupation médiévale et du centre économique. La zone d’ensilage (IXe-XIe s.) conforte l’hypothèse des vestiges d’une exploitation. Trous de poteau, fosses rectangulaires à deux poteaux de type cellier et fosse circulaire marquée de poteaux centraux de type séchoir complètent les vestiges. Cette période est également marquée par la découverte significative d’un puissant fossé d’enclos, aux abords de l’actuelle église Saint-Sébastien. Il pourrait s’agir des traces de l’enclos du domaine royal cité par les sources textuelles. Une filiation directe avec les vestiges de l’occupation tardive du Moyen Âge peut être envisageable. Cette période est documentée par une juxtaposition de fosses qui forme un tracé linéaire ayant servi à l’extraction de matière première pour la réalisation de terres cuites architecturales. Une fonderie de cloches est également pressentie sur le site. La zone artisanale associe en synchronie ( ?) trois fosses de coulée identifiées par les fragments d’un large bassin en terre vitrifiée. La découverte plaide en faveur de la production de cloches de dimensions modestes. L’occupation moderne (XVI/XVIIe s) est représentée par des fosses. Celle de la période contemporaine est identifiée par trois bâtis : les vestiges de la ferme Béghin exploitée à partir du XVIIIe s., un puits qui servait à alimenter la population en eau au XIXe s. et les vestiges de l’école communale des filles (XIXe s). Les superpositions stratigraphiques fortes sur l’emprise du projet autorisent à y reconnaître des vestiges significatifs qui affectent des formes différentes dans l’occupation de l’espace selon les périodes abordées.
Complete list of metadatas

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-02292857
Contributor : Vaiana Vincent <>
Submitted on : Friday, September 20, 2019 - 11:53:33 AM
Last modification on : Saturday, September 21, 2019 - 1:27:32 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02292857, version 1

Citation

Carole Deflorenne, David Bardel, Frédéric Broes, Estelle Delmont, Marie Derreumaux, et al.. Nord-Pas-de-Calais, Villeneuve d'Ascq, Place de la République. Sur les traces du domaine royale d'Annappes... : rapport de diagnostic. [Rapport de recherche] Inrap Hauts-de-France. 2017. ⟨hal-02292857⟩

Share

Metrics

Record views

21