Les agglomérations non fortifiées du nord-est de la Gaule à La Tène moyenne et finale (cités des Leuques et des Médiomatriques) - Archive ouverte HAL Access content directly
Conference Papers Year : 2019

Les agglomérations non fortifiées du nord-est de la Gaule à La Tène moyenne et finale (cités des Leuques et des Médiomatriques)

(1, 2)
1
2

Abstract

The record of non-fortified Gallic agglomerations in the north-east of Gaul and in the civitates of the Leuci and the Mediomatrici in particular is comparativly scanty. Little work has been done on this type of settlement in the region. By using findings on the subjetct made elsewhere, it is possible to identify three agglomerations with certainty on the basis of excavated structures. Ten other very poorly known sites may be added to the list. All of the data available for these thirteen agglomerations are presented. They re-situate these settlements within the series of craft-based settlements identified throughout Celtic Europe. The geographical perspective makes it possible to propose the existence of a unified network of grouped settlements, both fortified and unfortified, spaced some 20 to 30 km apart, that seem to havestructured the economic life f Gallic civitates. This network, that made light of territorial boundaries, was added to and made tighter in Roman times.
Le dossier des agglomérations non fortifiées gauloises dans le nord-est de la Gaule et dans les cités des Leuques et des Médiomatriques en particulier et relativement mince. En effet, peu de travaux se sont intéressé à ce type d’habitat dans la région. En utilisant les résultats obtenus sur le sujet par ailleurs, il est possible d’identifier avec certitude trois agglomérations sur la base des structures fouillées. Dix autres sites, très mal connus peuvent également être ajoutés à cette liste. L’ensemble des données disponibles sur ces 13 agglomérations est présenté. Il permet de resituer ces habitats dans la série des agglomérations à vocation artisanale mises en évidence dans toute l’Europe celtique. La mise en perspective géographique offre la possibilité de proposer l’existence d’un réseau unifié d’habitats groupés, fortifiés ou non, espacés de 20 à 30 km environ, qui semble structurer la vie économique des cités gauloises. Ce réseau, qui se joue des limites territoriales, sera ensuite complété et densifié à l’époque romaine.
Not file

Dates and versions

hal-02175761 , version 1 (06-07-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02175761 , version 1

Cite

Clément Féliu. Les agglomérations non fortifiées du nord-est de la Gaule à La Tène moyenne et finale (cités des Leuques et des Médiomatriques). Les agglomérations ouvertes de l'Europe celtique (IIIe-Ier s. av. J.-C.) ; Offene Großsiedlungen im keltischen Europa (3.-1. Jh. v. Chr.) ; table ronde internationale, Oct 2015, Glux-en-Glenne, France. pp.281-297. ⟨hal-02175761⟩
119 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More