;. Cuiry-les-chaudardes and . Ilett, Quant au thè me vertical constitue´deconstitue´de deux lignes borde´es d'impressions re´alise´es selon la même technique, il est bien mieux repre´sente´. De´cor secondaire ou principal, il est utilise´surtoututilise´surtout dans les se´ries les plus anciennes de la valle´e de l, 1995.

, dans les maisons 440, 380 et 420 de Cuiry-les-Chaudardes

. Lefranc, Chap. 7-La néolithisation du Bassin parisien : unité et variations des styles céramiques du RRBP mate´riau et la structure du de´cor apparentent a ` de l'E ´ picardial

, Re´cemment, la de´termination ge´ologique du calcaire d'une dizaine de ces bracelets, attribue´s de´sormais a ` la fin du RRBP, de´montre l'existence d'un re´seau de relations entre le Bassin parisien et le sud-est de la France, 1985.

, La mise en e´vidence d'influences me´ridionales sur les styles ce´ramiques RRBP est moins aise´e

. Bonnet, a ` Ungersheim Lehle (Châ telet et al. 2006, fig. 27), dans le Hainaut, a ` Aubechies, 1980.

. Moselle-;-en-hesse, Cependant, il s'agit ge´ne´ralement de cordons lisses, alors que les cordons digite´s sont du bord, 1986.

. Dupont, Les panneaux de lignes sont fre´quemment borde´s d'impressions au poinçon ou de barbelures dans le style Limbourg du Bassin parisien, mais l'association des impressions a ` des motifs en arê tes de poisson trouve de meilleurs parallè les sur des vases du Limbourg belge mis au jour a ` Rosmeer (Modderman 1981, fig. 8-10). Par ailleurs, un de´cor trè s diffe´rent consiste en de petites impressions en e´pi composant probablement un panneau (pl. 26, n o 40). E ´ galement trè s rare dans le VSG, et repre´sente´ponctuellementrepre´sente´ponctuellement a ` Poses (Lanchon, Chap. 7-La néolithisation du Bassin parisien : unité et variations des styles céramiques du RRBP INRAP_5_12225-24.9.2012-11:47-page 245 motifs en arêtes de poisson sont borde´s d'impressions au poinçon, vol.87, 1974.

. Enfin and ;. Villeneuve-la-guyard, Il associe des panneaux couvrants constitue´s de motifs en arêtes de poisson a ` un motif secondaire inciseén e ´toile (pl. 27, n o 50). Caracte´ristique du Rubane´récentRubane´récent, ce dernier est commun a ` l'Alsace et au Bassin parisien où il est traditionnellement associeáassocieá`associeá`des thè mes principaux rubane´s imprime´s au poinçon ou au peigne. Un type identique a ` celui de Villeneuve-la-Guyard existe notamment sur des tessons de ce´ramique fine de Cuiry-lè s-Chaudardes, un vase te´moigne de transferts entre les deux composantes culturelles Limbourg et Rubane´(Rubane´(Colas, 1985.

. Aujourd'hui, Rubane´duRubane´du Bassin parisien, a ` l'exception de rares sites RRBP : la maison 20 de Bucy-le-Long la Fosselle et la maison 3 mal caracte´rise´e d'E ´ tigny le Brassot Est. Dans ces deux ensembles comme a ` Villeneuve-la-Guyard, les motifs en arê tes de poisson « remplacent » les motifs de style Limbourg qui cô toient habituellement les assemblages RRBP, et ce sont eux qui repre´sentent le premier signe d'un changement de style. Ajoutons par ailleurs que, dans les sites a ` motifs en arêtes de poisson, on ne relè ve pas d'exemple de transfert entre de´cors de traditions Limbourg et rubane´es aussi marque´qumarque´qu'a ` Villeneuve-la-Guyard. Le site de Poses, grâ ce a ` la quantite´desquantite´des décors en arêtes de poisson, te´moigne cependant dans un seul cas d'une combinaison entre un panneau rempli d'arê tes de poisson et des motifs imprime´s au peigne soude´s a ` celui-ci (Lanchon, aucun site VSG bien documente´nedocumente´ne correspond a ` ces caracte´ristiques de Villeneuve-la-Guyard. En ge´ne´ral, les sites dote´s de de´cors en arêtes de poisson pre´sentent des de´cors au peigne en rupture avec le, 1999.

, E ´ volutions et variations regionales des affinités avec le groupe de Blicquy La composante de style Limbourg D'aprè s l'examen des de´cors et des de´graissants ajoute´s, les affinite´s avec le style Limbourg ou la composante Limbourg du groupe de Blicquy restent perceptibles durant une partie de la se´quence du VSG, avec des variations re´gionales, p.251

, Au sein des de´cors, les motifs en arêtes de poisson demeurent majoritaires. La plupart des thè mes et des structures de´coratives s'intè grent au groupe de Blicquy : panneaux de´limite´s ou non remontant jusqu'au rebord, segmentation des motifs par des lignes horizontales. Ne´anmoins, on note quelques agencements qui semblent spe´cifiques au Bassin parisien. C'est le cas des panneaux associe´s a ` un registre du bord orne´deorne´de triangles qui se de´clinent selon plusieurs formules a ` Poses (Lanchon, Chap. 8-E ´ volution et variations des styles céramiques du VSG INRAP_5_12225-24.9, p.85, 2003.

, Rappelant le style de ce vase, les panneaux de lignes horizontales de´veloppe´s a ` Marolles les Pre´s Hauts 1996 (pl. 42, n o 4) trouvent moins d'e´quivalents dans le style Limbourg, les comparaisons les plus e´troites pouvant e ?tre effectue´es avec un exemple de Remershen Schengerwis en moyenne Moselle (Hauzeur, Jadin 1994, pl. 5). Enfin, une maison de Barbey le Chemin de Montereau a livreún décor de panneau d'impressions re´alise´es avec un poinçon grossier (pl, D'autres cas de de´cors e´galement couvrants sont constitue´s de motifs diffe´rents. Ils se re´partissent dans plusieurs ensembles attribue´s a ` la premiè re moitie´demoitie´de la se´quence de la Basse´e. A ` Marolles le Tureau des Gardes, vol.36, 1981.

, Il est caracte´rise´parcaracte´rise´par des panneaux d'impressions au poinçon associe´s a ` un décor du bord de triangles remplis selon la même technique (Lanchon 2003, fig. 112 n o 1). Les panneaux d'impressions sont atteste´s dans le style Limbourg hollandais a ` Stein et dans le groupe de Blicquy a ` Irchonwelz (Constantin 1985, pl. 96 et 124). Les triangles remplis d'impressions ne sont e´galement pas inconnus dans le style Limbourg, Cet e´ventail de de´cors est plus rare dans la documentation publie´e pour le reste du Bassin parisien, p.99, 1985.

. Dans-le-groupe-de-blicquy-;-constantin, Dè s la premiè re synthè se sur le VSG, C. Constantin (1985) remarquait en effet que l'os semblait moins utilise´dansutilise´dans le VSG de l'Yonne, a ` l'exception du site de Misy-sur-Yonne que nous n'avons pu e´tudier dans ce travail. L'e´tude des treize sites VSG de la 'os est associeéxclusivement a ` des de´cors Limbourg mais qu'il n'est pas syste´matique pour autant. Au sein des ensembles VSG, il n'est associe´quassocie´qu'a ` un seul de´cor d'affinite´s Limbourg. En revanche, dans la partie nord du Bassin parisien, l'os, bien que minoritaire, est utilise´fréquemmentutilise´fréquemment : dans 3 a ` 25 % des individus d'un certain nombre de sites. Sa quasi-absence dans la partie sud s'expliquerait, a ` mesure de l'e´loignement du Hainaut, par une perte des traditions Limbourg/Blicquy. Ceci se confirme avec les se´ries issues de la marge ouest de l'aire d'expansion du VSG qui n'ont, elles non plus, pas livre´delivre´de dégraissant osseux, L'association pre´cise triangles et panneaux imprime´s existe en revanche, 1991.

L. Cependant and . Pre´sence-de-chamotte-n-;-constantin, est pas syste´matique : elle n'est pas atteste´e dans des sites majeurs comme, 1995.

. Tinqueux-(hachem, et Poses Sur la Mare, 2003.

, ´ volution et variations des styles céramiques du VSG mosellan, le motif est compose´dcompose´d'impressions ovales effile´es, alors que dans les autres sites VSG il s'agit d'impressions circulaires. Enfin, le chevron imprimeáu peigne semble e´galement repre´sente´surrepre´sente´sur un tesson de Passy (pl, vol.82

L. Le-rubane´mosellanrubane´mosellan-sont-donc-perceptibles-sur-la-ce´ramique-de-bucy-le-long and . De-passy, Certains de´cors peuvent te´moigner d'une hybridation entre les deux styles, par exemple les guirlandes se terminant par des impressions groupe´es a ` Bucy-le-Long, ou le de´cor interne de la coupe a ` pied de Passy. E ´ tant donneía localisation de ces deux sites dans l'est de l'aire VSG aujourd'hui de´finie, il est possible que cette marge constitue une interface entre le faciè s VSG d'affinite´s Blicquy et celui dont la genè se se situe dans la re´gion de la moyenne Moselle. L'aire d

, Des affinités e ´picardiales ? A ` l'instar de la question des impacts venant du monde me´ridional sur la formation du style RRBP, la recherche d'influences e´picardiales dans la genè se du VSG a principalement porte´surporte´sur les techniques d'impressions au peigne et les de´cors de cordons. L'approche e´volutive adapte´e aux assemblages RRBP et VSG du sud

, L'argument reposant sur la similarite´dessimilarite´des impressions pivotantes effectue´es par des peignes courbes au VSG et des impressions de coquilles dente´es ou de peignes au Cardial a e´te´plusieurse´te´plusieurs fois e´voque´(e´voque´, 1990.

D. Cependant and . Le-rrbp-de-la-re´gion-seine-yonne, Rappelons que l'ambigü ité plane toujours sur la distinction entre ce faciè s caracte´rise´danscaracte´rise´dans le sud du Bassin parisien et la fin du VSG. A ` la suite de l'examen des diffe´rents thè mes compose´s de cordons, plusieurs filiations peuvent e ?tre envisage´es. A ` l'e´tape finale du VSG, que ce soit dans la plaine interfluviale Seine-Yonne ou dans l'Aisne, les thè mes effectue´s avec des cordons, en V simple ou enrichis d'un segment me´dian, sont identiques a ` ceux des e´tapes ante´rieures re´alise´s par impressions digite´es. En revanche, plusieurs pistes de comparaisons sont possibles pour les de´cors du site de Passy la Sablonniè re, plus nombreux et plus diversifie´s. A ` travers la caracte´risation de la se´quence de l'Yonne, nous avons montre´quemontre´que les cordons apparaissaient trè s tô t, au RRBP, et que la se´quence du VSG e´tant incomplè te, on note de´jà l'apparition sporadique de tels peignes a ` section courbe, surtout sur les outils comportant 5 a ` 7 dents, qui sont les plus rares et les plus novateurs. Ceuxci sont notamment utilise´s dans des de´cors de style Rubaneíocal (Chaumont) ou e´voquent des influences mosellanes, en particulier par des motifs de rubans, pp.47-256, 1985.

, De nombreux individus, probablement trop fragmente´s, ne te´moignent que d'un cordon ceinturant le vase. Un exemplaire provenant du Berry, a ` Nohant-en-Graçay (Hamon 1998), pre´sente une paire de boutons modele´s dans le cordon, semblable a ` un décor de la Sablonniè re (pl. 83, n o 22). Tous ces de´cors de cordons sont probablement issus d'une e´volution interne au Rubaneét au VSG régional, les thè mes de base e´tant re´utilise´s, e´largis et enrichis. Finalement, l'unique de´cor de cordons faisant clairement re´fe´rence a ` certains de´cors de l'E ´ picardial provient de Gurgy les Plantes du Mont, On peut donc envisager une filiation avec le Rubaneíocal pour les cordons de la Sablonniè re, du moins pour certains thè mes. Même si certaines associations rebord/bord/panse changent, plusieurs thè mes sont en effet communs au RRBP et au VSG final : le thè me en V ainsi que les e´le´ments horizontaux raccorde´s ou non a ` d'autres motifs, 2003.

. Enfin, Pourtant, la combinaison de tous ces e´le´ments est atypique, notamment l'anse orne´e de boutons. Si les assemblages de boutons, ou « pastillage », pouvant couvrir une anse sont fre´quents durant le Cardial re´cent et l'E ´ picardial ancien, l'alignement de boutons limiteáux bords de l'anse spe´cifique a ` Mone´teau ne trouve aucune comparaison. Ainsi, cette organisation ine´dite ainsi que la combinaison de motifs forme´s de cordons et d'impressions au peigne confè rent-elles a ` ce vase un caractè re hybride, avec un me´lange de caractè res me´ridionaux et autres qui restent e´nigmatiques. Les premiers signes de la culture de Cerny ? Au sein de plusieurs ensembles de la re´gion Seine-Yonne attribue´s a ` la fin du VSG (VSG 2.2), quelques vases pre´sentent des caractè res de´coratifs annonçant le style Cerny. A ` l'exception d'un cas de bouton au repousseássocieárepousseássocieáùn rebord encoche´dansencoche´dans la structure 4 de Passy la Sablonniè re, ce sont trois vases particuliè rement bien conserve´s, issus de se´ries re´parties dans la plaine interfluviale de la Seine et de l'Yonne, e´voquons maintenant un vase e´trange recueilli dans la maison 11 de Mone´teau, qui combine plusieurs traits de´coratifs et morphologiques e´voquant la sphè re méridionale (pl. 91, p.257, 1997.

, Les impressions ont e´teóbtenues avec un peigne large qui se diffe´rencie nettement des autres outils employe´s sur le même site et de maniè re plus ge´ne´rale dans les autres sites VSG. L'utilisation de ce peigne en mode se´pare´tranchese´pare´tranche e´galement avec les autres de´cors imprime´s de la Sablonniè re, exclusivement re´alise´s par pivotement. Sa morphologie ainsi que son mode d'emploi se rapprochent davantage des outils spe´cifiques au groupe de Cerny qui sont de plus gros calibre qu'au VSG et ge´ne´ralement utilise´s en impression se´pare´e. Concernant le thè me principal, le large bandeau horizontal sinueux e´voque les de´cors de me´andres du Cerny-Barbuise (Bourdeau 1997, fig. 5). Le troisiè me vase, rattacheárattacheáìa maison 11 de Mone´teau (pl. 90, n o 3), pre´sente un de´cor imprimeáu poinçon, hybride de certains de´cors VSG et Cerny. La composition des motifs du bord et principaux, constitue´s de trois range´es d'impressions, et le thè me en V placeáu-dessus des anses sont comparables a ` un décor issu d'une maison attribue´e a ` la transition VSG/Cerny d'E ´ chilleuses les De´pendances de Digny, Chap. 8-E ´ volution et variations des styles céramiques du VSG typique du Rubane´surRubane´sur ce vase peut e´galement annoncer sa re´surgence au Cerny-Barbuise, aprè s sa disparition durant le VSG. Dans la structure 5 de Passy la Sablonniè re, un de´cor associe une technique et un thè me en rupture avec le VSG, vol.82, 1997.

. .. Bibliographie,

A. , Arbogast (R.-M.), Pinard (E.), Prode´o (F.), 1997.

, Cahiers de l'Association pour la promotion de la recherche archéologique en Alsace, Jeunesse (Ch.) dir. Le Né olithique danubien et ses marges entre Rhin et Seine. Actes du XXII e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, pp.359-399, 1995.

, L'industrie lithique des populations rubanées du nord-est de la France et de la Belgique, vol.86, 2005.

. Allard, Hachem (L.), Ilett (M.). Pontavert « Le Port aux Marbres ». Les fouilles protohistoriques dans la vallée de l'Aisne, vol.22, pp.37-87, 1994.

. Allard, Modalite´s d'acquisition des e´le´ments lithiques et de la parure au Ne´olithique ancien danubien, Besse (M.) dir. Sociétés néolithiques. Des faits archéologiques aux fonctionnements socio-e ´ conomiques. Actes du XXVII e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, Neuchâ tel, 1 er-2 octobre 2005. Cahiers d'archéologie romande, vol.108, pp.23-42, 2007.

. Allard, Bostyn (F.), Zimmermann (A.) dir. Contribution des maté riaux lithiques dans la chronologie du Né olithique ancien et moyen en France et dans les ré gions limitrophes, Allard (P.), pp.28-55, 2006.

H. Allard, Hamon (C.) dir. E ´ conomie et société des populations rubanées de la vallée de l'Aisne, Projet collectif de Recherche, 2010.

, E ´ tude de la céramique du Néolithique ancien du site de Vasseny (Aisne), Arnoult, vol.79, 2003.

, Le Néolithique ancien de la Bassée : e ´ tude des questions de chronologie céramique, vol.108, 1995.

, Augereau (A.). L'industrie du silex du V e au IV e millénaire dans le sud-est du Bassin parisien. Rubané, Villeneuve, vol.220, 2004.

. Augereau, , pp.23-39, 1998.

G. Augereau, Un habitat du Né olithique ancien a ` Marolles-sur-Seine « Les Pré s Hauts Deuxiè me Vallée ». DFS de sauvetage urgent. Bazoches-lè sBray : CDA Basse´e, Augereau (A.), vol.28, 1995.

G. Augereau, Gouge (P.). Marolles-surSeine « Les Pre´s Hauts Deuxiè me Valle´e ». Bilan scientifique. SRA I ? le-de-France, Augereau (A.), pp.83-84, 1996.

. Augereau, Chambon (P.) dir. Les occupations né olithiques de Macherin a, Augereau (A.), 2011.

. Paris, Me´moire LIII, vol.431, 2011.

. Augereau, Occupations rubane´es a ` E ´ tigny « Le Brassot-Est » (Yonne), Du terroir au territoire : sociétés et espaces. Actes du XXV e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, pp.261-286, 2001.

, Le Néolithique dans le, Bailloud, vol.1974, 1974.

, Le Ne´olithique en Picardie. Revue archéologique de l'Oise, Bailloud, vol.1976, issue.7, pp.1-28, 1976.

, Bailloud (G.), Cauvin (J.). La Protohistoire de l'Europe. Le Néolithique et le Chalcolithique, Lichardus-Itten (M.), pp.516-568, 1985.

. Balfet, Lexique et typologie des poteries, Fauvet-Berthelot (M.-F.), vol.147, 1989.

. Billard, Le site d'habitat du Ne´olithique ancien de Colombelles « Le Lazzaro » (Calvados)-Pre´sentation liminaire, pp.29-33, 2004.

C. Binder, Les styles ce´ramiques du Ne´olithique ancien provençal, Courtin (J.), pp.83-94, 1986.

. Blouet, Le Néolithique ancien en Lorraine. Rapport d'Action collective de recherche, Decker (E.), Klag (T.), Petitdidier, vol.417, 2007.

. Blouet, Thomashausen (L.). E ´ volution de la ce´ramique de´core´e rubane´e en Lorraine du nord, Burnez-Lanotte (L.), Ilett (M.) et Allard (P.) dir. Fin des traditions danubiennes dans le Néolithique du Bassin parisien et de la Belgique, pp.115-128, 2006.

, Bonnardin (S.). La parure funéraire au Néolithique ancien dans les bassins parisien et rhénan. Socie´te´pre´hisSocie´te´pre´historique française, vol.322, 2009.

, Habitats preét protohistoriques a ` Gundolsheim-Merxheim. Cahiers alsaciens d'archéologie, d'art et d'histoire, Bonnet (Ch.), Jehl (M.), vol.1960, pp.27-42, 1960.

. Bonnet, Bonnet (Ch.), Plouin-Mantzer (S.), 1980.

. Le-rubane´derubane´de-la-région-colmarienne, Le Rubané d'Alsace et de Lorraine, E ´ tat des recherches 1979. Association d'e´tudes pre´historiques et protohistoriques d'Alsace, pp.103-128, 1980.

, Caracté risation des productions et de la diffusion des industries lithiques du groupe néolithique du, vol.2, p.p, 1994.

. Bostyn, Le site ne´olithique de « La Pente de Croupeton » a, Actes du XV e colloque interrégional sur le Néolithique, Châ lons-sur-Marne, pp.45-81, 1988.

. Bostyn, Prode´o (F.), Valentin (B.). L'occupation Villeneuve-Saint, Bostyn (F.), 1993.

, Actes du XVI e colloque interre´gional sur le Ne´olithique. E ´ d. de la Maison des Sciences de l'Homme, vol.39, pp.26-92, 1993.

. Bostyn, Néolithique et protohistoire du site des, vol.94, 2002.

. Boucneau, Boucneau (N.), Bostyn (F.), 1996.

. Chambly-«-le-clos-de-la-riviè-re, Oise) : un site Rubane´récentRubane´récent trè s occidental, Duhamel (P.) dir. La Bourgogne entre les bassins rhénan, rhodanien et parisien : carrefour et frontière ? Actes du XVIII e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, pp.271-294, 1991.

, Nouvelle e ´conomie, nouvelle société au Néolithique. Actes du colloque international de Nemours, 9-11 mai 1994. Mémoires du Musée de Préhistoire d'I ? le-de-France, Bourdeau (Ch.). L'enceinte de Balloy « Les Re´audins », pp.93-110, 1997.

H. Bre´zillon, Hesse (A.). Ne´olithique danubien et Bronze re´cent a ` Champs (Yonne). Gallia Préhistoire, pp.157-168, 1962.

G. Cahen, Chronologie radiocarbone du Ne´olithique danubien, Progrès ré cents dans l'e ´tude du Néolithique ancien. Dissertaciones Archaeologicae Gandenses, vol.XXI, pp.21-40, 1983.

V. Cahen and . Berg, Un habitat danubien a ` Blicquy. II. Ce´ramique. Archaeologia Belgica, vol.225, pp.5-39, 1980.

. Cahen, E ´ le´ments non-rubane´s du Ne´olithique ancien entre les valle´es du Rhin infe´rieur et de la Seine, vol.21, pp.136-175, 1981.

, Chaumont-sur-Yonne, Campagne 19631965. Compte-rendu de fouilles, 1965.

, Habitats danubiens Seine-Yonne : les maisons de Passy, Influences méridionales dans l'est et le centreest de la France au Néolithique : le rô le du Massif central. Actes du VIII e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, pp.15-24, 1981.

, Passy (Yonne) et sa ce´ramique. Premiè re partie, La Bourgogne entre les bassins rhénan, rhodanien et parisien : carrefour et frontière ? Actes du XVIII e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, pp.307-338, 1991.

C. , Burnez-Lanotte (L.). Nouveaux e´le´ments dans le groupe de Blicquy en Belgique : Le site de Vaux-et-Borset « Gibour, Hauzeur (A.), vol.33, pp.168-252, 1993.

. Cassen, Bulletin de la Société préhistorique française, pp.41-75, 1998.

. Chancerel, Actes du XX e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, E ´ vreux 1993. Revue arché ologique de l'Ouest, pp.43-56, 1995.

, Missy-sur-Aisne, le Culot : e ´tude d'un village néolithique danubien. Mémoire de ma??trisema??trise, Universite´desite´de Paris I, Charier 1986 : Charier (M.-A.), 1986.

. Châ, Châ telet (M.), Boes (E.), Goy (C.), Meunier (K.), 2006.

, Styles céramiques et néolithisation dans le sud-est du Bassin parisien INRAP_5_12225-24, vol.9, pp.47-266, 2012.

, Lefranc (Ph.), Michler (M.), Pietruk (F.), Tegel (W.), Van Es (M.). Ungersheim, vol.2, 2006.

. Chertier, Fouille de sauvetage d'un habitat danubien a ` Norrois (Marne), Chertier (B.), Tappret (E.), vol.1982, pp.31-43, 1982.

. Colas, Colas (C.), Giligny (F.), Ilett (M.), Lelu (C.), Meunier (K.), Nicolas (T.), Salanova (L.). Imitations, transferts et refus d'emprunt dans les styles ce´ramiques du Ne´olithique, pp.143-152, 2006.

. Connet, Une occupation du Néolithique ancien et de l'a ? ge du Bronze final a ` E ´ tigny « Le Brassot ». Rapport de diagnostic du Programme d'interventions arche´ologiques dans les carriè res de granulats de l, Connet (N.), Mü ller (F.), Virlogeux (Y.), 1994.

, Constantin 1975 : Constantin (C.). Analyse ce´ramologique. Les fouilles protohistoriques dans la Vallé e de l'Aisne, vol.3, pp.99-105, 1975.

, Fin du Rubané, céramique du Limbourg et Post-Rubané. Le Né olithique le plus ancien en Bassin parisien et en Hainaut, British Archaeological Reports Int. Series, vol.294, issue.273, 1985.

, La se´quence des cultures a ` céramique de´graisse´e a ` l'os : Ne´olithique du Bassin parisien et du Hainaut, pp.113-127, 1986.

, Courtin (J.) dir. Terre cuite et société, la céramique, document technique, e ´conomique, culturel. Actes des XIV es rencontres internationales d'arche´ologie et d'Histoire d'Antibes, 21-23 octobre 1993. APDCA, Structure des productions ce´ramiques et cha??nescha??nes ope´ratoires. In : Binder (D.), pp.243-253, 1994.

, Sur l'anciennete´desanciennete´des signes en forme de cornes et de crosses au Ne´olithique. Revue archéologique de l'Ouest, vol.20, pp.99-107, 2003.

, Constantin 2007 : Constantin (C.). E ´ tude de la ce´ramique de Cuirylè s-Chaudardes. In : Ilett (M.), Hachem (L.), Coudart (A.) dir

, Action collective de recherche, Troisiè me rapport annuel d'e´tape, vol.7041, pp.23-61, 2007.

C. , Courtois (L.). L'utilisation de l'os comme de´graissant dans certaines poteries ne´olithiques, Proceedings of the 16 th International Symposium on Archaeolometry and Archaeological Prospection, pp.211-220, 1976.

D. Constantin, Constantin (C.), Demarez (L.). E ´ le´ments non rubane´s du Ne´olithique ancien entre les valle´es du Rhin infe´rieur et de la Seine, II : ce´ramique du Limbourg : Aubechies (Hainaut). Helinium, n o 21, pp.209-226, 1981.

D. Constantin, Actes du colloque de Sens, 27-28 septembre 1980. Société Archéologique de Sens, pp.65-71, 1982.

C. , Une e´tape terminale dans le Rubane´récentRubane´récent du Bassin parisien. In : Jeunesse (C.) dir. Le Néolithique danubien et ses marges entre Rhin et Seine. Actes du XXII e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, Strasbourg 1995. Cahiers de l'Association pour la Promotion de la Recherche Archéologique en Alsace, Ilett 1997 : Constantin (C.), Ilett (M.), pp.281-300, 1997.

I. Constantin, Culture de BlicquyVilleneuve-Saint-Germain, rapports chronologiques avec les cultures rhe´nanes, Constantin (C.), Ilett (M.), vol.109, pp.207-216, 1998.

L. Constantin, Chronologie fine du Ne´olithique et datation radiocarbone. In : Les tableaux de correction des dates 14 C effectuées par le « groupe de Tucson ». Application a ` l'archéologie, Constantin (C.), Lasserre (M.), pp.93-99, 1983.

V. Constantin, Anneaux d'origine me´ridionale dans le Rubane´récentRubane´récent du Bassin parisien, vol.101, pp.75-84, 2004.

C. , Constantin (C.), Coudart (A.), Boureux (M.), 1981.

, E ´ le´ments non rubane´s du Ne´olithique ancien entre les valle´es du Rhin infe´rieur et la valle´e de la Seine : II-Ce´ramique du Limbourg : valle´e de l'Aisne. Helinium, vol.21, pp.161-172, 1981.

C. , Side´ra (I.), Demarez (L.). Deux sites du groupe de Blicquy a ` Blicquy et Aubechies (Hainaut), Constantin (C.), vol.102, pp.29-54, 1991.

C. , Revue archéologique de Picardie, Deux sites du groupe, pp.3-59, 1995.

C. , Un re´seau d'e´change de calcaire utilisé pour la fabrication d'anneaux pendant le groupe de Villeneuve-Saint-Germain. Bulletin de la Société préhistorique française, Constantin (C.), Hance (L.), pp.245-253, 2001.

C. , Le site rubane´drubane´d'Aubechies « Coron-Maton » (Hainaut). Fouilles de 1984 a, pp.5-112, 2002.

, Bibliographie INRAP_5_12225-24, vol.9, pp.47-267, 2012.

. Giligny, Praud (I.). Le Villeneuve, Giligny (F.), Martial (E.), pp.15-31, 1996.

, Variabilite´techniqueVariabilite´technique des vases du Rubane´récentRubane´récent du Bassin parisien (RRBP) et du VilleneuveSaint-Germain (VSG) : un cas d'e´tude dans la valle´e de l'Aisne. Bulletin de la Société préhistorique française, vol.107, pp.537-548, 2010.

. Gouge, 2012-11:47-page 268 urgent. Programme d'intervention arche´ologique dans les carriè res de granulats de la Basse´e, Comptes rendus d'ope´rations et d'analyses. Bazoches-lè s-Bray : Afan. CDA Basse´e, vol.9, 1994.

. Griseaud, , 1994.

, Un e ´tablissement rural de la Tène finale-gallo-romain sur la commune de Gurgy au lieu-dit « Néron, vol.67, 1994.

. Hachem, Guichard (Y.), Ilett (M.). Le site ne´olithique rubane´derubane´de, pp.17-27, 1998.

. Hachem, ) dans son contexte re´gional, Le BrunRicalens (F.), Valotteau (F.), Hauzeur (A.) dir. Relations interré gionales au Né olithique entre Bassin parisien et bassin rhénan. Actes du XXVI e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, vol.7, pp.229-273, 2003.

, Joussaume (R.) dir. Le Néolithique du CentreOuest de la France, Hamon (T.). Donne´es re´centes sur le Ne´olithique ancien et moyen 1 dans le Berry ou Augy retrouve´?retrouve´? In : Gutherz (X.), pp.27-50, 1994.

, Chronologie des implantations rubane´es de la valle´e, Hamon (C.), Allard (P.), 2007.

, et société des populations rubanées de la vallée de l'Aisne, pp.44-47

, Une maison rubane´e a ` dispositif central en Y a ` Remerschen-Schengerwis (Moselle luxembourgeoise), Actes du XXII e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, pp.265-280, 1997.

, Le Rubané au Luxembourg. Contribution a ` l'e ´tude du Rubané du Nord-Ouest européen. Universite´desite´de Liè ge, Hauzeur 2006a : Hauzeur (A.), vol.668, 2006.

, Affinite´s et influences dans le Ne´olithique ancien d'Europe occidentale : le Rubane´deRubane´de la moyenne valle´e de la Moselle et la culture de Blicquy-Villeneuve-SaintGermain, Hauzeur 2006b : Hauzeur (A.), vol.26, pp.167-182, 2006.

J. Hauzeur, Jadin (I.). Le village rubane´derubane´de Remerschen-Schengerwis, Le Brun-Ricalens (F.), 1994.

. Hauzeur, Jadin (I.), de Ruijter (A.) et Spier (F.) e´d. Fouilles de sauvetage a ` Remerschen-Schengerwis. Premier bilan a ` l'issue des campagnes 1993-1994, pp.37-71, 1993.

M. Herbaut, Martinez (R.). L'habitat rubane´finalrubane´final du « Clos de la Riviè re » a ` Chambly (Oise). Revue archéologique de Picardie, Herbaut (F.), pp.9-28, 1997.

, Ilett 1989 : Ilett (M.). Variation in Neolithic decorated ceramics at Cuiry-les-Chaudardes, pp.99-106, 1987.

, Ilett 1995 : Ilett (M.). La ce´ramique rubane´e. In : Ilett (M.), Plateaux (M.) dir. Le site né olithique, pp.67-95, 1995.

. Ilett, Analyse de la ce´ramique de Cuiry-lè s-Chaudardes (valle´e de l'Aisne) : re´sultats pre´liminaires, Influences mé ridionales dans l'est et le centre-est de la France au Néolithique : le rô le du Massif central. Actes du VIII e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, pp.25-30, 1981.

C. Ilett, Rubane´récentRubane´récent du Bassin parisien et Rubane´récentRubane´récent du Haut-Rhin, Le Néolithique du nord-est de la France et des régions limitrophes. Actes du XIII e colloque interrégional sur le Néolithique, 1986.

, E ´ ditions de la Maison des Sciences de l'Homme, pp.94-99, 1993.

A. Ilett, Habitat rubaneárubaneá`rubaneá`Presles-etBoves (Aisne), Burnez-Lanotte (L.), Ilett (M.) et Allard (P.) dir. Fin des traditions danubiennes dans le Né olithique du Bassin parisien et de la Belgique, vol.24, pp.279-299, 2008.

. Ilett, Constantin (C.), Farruggia (J.-P.). Bâ timents voisins du Rubaneét du groupe, 1995.

, Revue arché ologique de Picardie, numéro spe´cial, Actes du XIX e colloque interré gional sur le Né olithique, pp.17-39, 1992.

. Ilett, Coudart (A.) dir. L'implantation du Néolithique rubané dans la vallée de l'Aisne. Action collective de recherche, Hachem (L.), vol.7041, 2007.

, Trois petits tours et puis s'en vont... la fin de la pré sence danubienne en moyenne Belgique, Jadin, vol.109, 2003.

. Jehl, Contribution a ` l'e´tude du Ne´olithique de Haute-Alsace. Cahiers alsaciens d'archéologie, d'art et d'histoire, Bonnet (Ch, vol.1965, issue.9, pp.5-23, 1965.

, Bibliographie INRAP_5_12225-24, vol.9, pp.47-269, 2012.

, La ce´ramique de la Hoguette : un nouvel e´le´ment non-rubane´durubane´du Néolithique ancien de l'Europe du Nord-Ouest. Cahiers alsaciens d'archéologie, d'art et d'histoire, Jeunesse, vol.1987, pp.3-33, 1987.

, Jeunesse 1993a : Jeunesse (Ch.). Recherches sur, vol.2, p.p, 1993.

, Fouilles 1985-1986. Cahiers de l'Association pour la Promotion de la Recherche Archéologique en Alsace, Jeunesse 1993b : Jeunesse (Ch.). L'habitat rubane´derubane´de Colmar « route de Rouffach », pp.205-266, 1993.

, Contribution a ` l'e´tude de la variabilite´régionalelite´régionale au sein du Rubane´:Rubane´: l'exemple du sud de la plaine du Rhin supe´rieur. Cahiers de l'Association pour la promotion de la recherche archéologique en Alsace, Jeunesse, issue.11, pp.1-22, 1995.

, La synchronisation des se´quences culturelles des bassins du Rhin, de la Meuse et de la Seine et la chronologie du Bassin parisien au Ne´olithique ancien et moyen (5200-4500 av, Jeunesse, pp.337-392, 1998.

C. Jeunesse, Constantin (C.). Un tesson de la ce´ramique du Limbourg dans une fosse du RubaneáncienRubaneáncien d'Alsace. Helinium, vol.22, pp.170-173, 1982.

W. Jeunesse, Winter (S.). A ` propos de quelques de´cors non traditionnels dans le Rubane´:Rubane´: réflexions sur les changements stylistiques dans la ce´ramique du Ne´olithique ancien danubien, 1998.

L. Né-olithique-du-centre-ouest-de-la and F. , Actes du XXI e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, Me´moire XIV, pp.345-358, 1994.

L. Jeunesse, Rosheim « Sainte-Odile » (Bas-Rhin), un habitat rubaneávec fosse´dfosse´d'enceinte. Premiè re partie : les structures et la ce´ramique. Cahiers de l'Association pour la promotion de la recherche archéologique en Alsace, Lefranc (Ph.), pp.1-111, 1999.

, Escolives-Sainte-Camille, Yonne. Informations arche´ologiques, Circonscription de Bourgogne. Gallia Préhistoire, tome XI, Joly (J.), issue.2, pp.406-409, 1968.

, Die Bandkeramische Siedlung von Bernkastel-Kues, Trierer Zeitschrift, vol.24, pp.11-58, 1956.

, Bandkeramik zwischen Rhein, Weser und Main. Studien zu Stil und Chronologie der Keramik. Bonn, Universitä tsforschungen zur prä historischen Archä ologie, Kneipp (J.), vol.47, 1998.

. Lack, Voegtlin (Ch.). Spechbach-le-Bas : un nouveau site du Rubane´final Rubane´final du sud du Haut-Rhin. Cahiers de l'Association pour la promotion de la recherche arché ologique en Alsace, Jeunesse (Ch.), Mauvilly (M.), pp.14-41, 1987.

, Le Néolithique danubien et de tradition danubienne dans l'est du Bassin parisien, Lanchon, vol.1984, 1984.

, Le mobilier ce´ramique, Bostyn (F.) dir. Né olithique ancien en Haute-Normandie : le village de Poses « Sur la Mare » et les sites de la boucle du Vaudreuil. Sociéte´Sociéte´préhistorique franç aise, pp.75-129, 2003.

, la Marne : premiè re approche chronologique a ` partir de la ce´ramique, BurnezLanotte (L.), Ilett (M.) et Allard (P.) dir. Fin des traditions danubiennes dans le Né olithique du Bassin parisien et de la Belgique, pp.24-25, 2008.

. Socie´te´préhistoriquesocie´te´préhistorique-française and X. Me´moire, , pp.143-159, 2008.

C. Lanchon, Diachronisme ou synchronisme des groupes de Villeneuve-Saint-Germain et d'Augy-Sainte-Pallaye, Actes du XI e colloque interrégional sur le Néolithique, Mulhouse, 5-7 octobre 1984. Direction des Antiquite´s pre´historiques d'Alsace-Socie´te´dSocie´te´d'histoire de la Hochkirch-Interne´o, pp.167-175, 1992.

, Le vase de Hochfelden (Bas-Rhin) et les de´cors de triangles suspendus dans le Rubane´deRubane´de la région du Rhin supe´rieur. Cahiers alsaciens d'archéologie, d'art et d'histoire, Lefranc 1999 : Lefranc (Ph.), vol.42, pp.5-16, 1999.

, La fin de la séquence rubane´e en Haute-Alsace (Rubane´récentRubane´récent et final) vue a ` travers l'e´volution de la ce´ramique de´core´e de Sierentz « Sangrube » et « Tiergarten, Lefranc 2001 : Lefranc (Ph.), pp.627-646, 2001.

, Lefranc 2007 : Lefranc (Ph.). La Cé ramique du Rubané en Alsace, 2007.

. Lefranc, Cahiers de l'Association pour la promotion de la recherche archéologique en Alsace, Lefranc (Ph.), Arbogast (R.-M.), Mauvilly (M.), Van Willigen (S.). L'habitat Rubane´finalRubane´final de Westhouse-Ziegelhof, pp.5-43, 1998.

, Aausgrabungsberichte des Provinzialmuseums in Bonn. Prä historische Ansiedlungen bei Plaidt an der Nette, Lehner (H.), vol.1912, pp.271-310, 1912.

. Lichardus-itten, Premiè res influences me´diterrane´ennes dans le Néolithique du Bassin parisien : contribution au de´bat, Lichardus-Itten (M.), pp.147-160, 1986.

. Lichardus, Bailloud (G.), Cauvin (J.). La Protohistoire de l'Europe. Le Né olithique et le Chalcolithique, Lichardus-Itten (M.), vol.640, 1985.

S. Louboutin, Nouvelle e ´conomie, nouvelle société au Néolithique. Actes du colloque international de Nemours 9-11 mai 1994. Mémoires du Musée de Préhistoire d'I ? le-de-France, Constantin (C.), Mordant (D.), pp.135-168, 1997.

, L'axe rhodano-jurassien dans le problème des relations sud-nord au Néolithique ancien, British Archaeological Reports Int. Series, vol.665, 1997.

, Manen 2002 : Manen (C.). Structure et identite´desidentite´des styles ce´ramiques du Ne´olithique ancien entre Rhô ne et Ebre. Gallia Préhistoire, vol.44, pp.121-165, 2002.

M. Manen and . Keroualin, Les concepts de « La Hoguette » et « Limbourg » : un bilan des donne´es. Cahiers d'archéologie romande, vol.95, pp.115-145, 2003.

. Mare´chal, Praud (I.). Vestiges d'un habitat Villeneuve-Saint-Germain dans la moyenne valle´e de l'Oise a ` Longueil-Sainte-Marie (Oise), Actes du XXIV e colloque sur le Ne´olithique, pp.55-66, 1999.

, Terre cuite et société. La cé ramique, document technique, e ´ conomique, culturel. Actes des XIV es rencontres internationales d'arche´ologie et d'histoire d'Antibes, E ´ d. APDCA, pp.179-198, 1994.

. Meier-arendt, , 1966.

. Meier-arendt, Die Spä teste Linienbandkeramik von Plaidt, Kreis Mayen, und die « importgruppe 1 » von Kö ln-Lindenthal. Kö lner Jahrbruch fü r Vor-und Frü geschiste, Band, vol.10, pp.9-23, 1969.

, Fosses ne´olithiques a ` Champlay, Merlange, vol.1982, pp.73-79, 1982.

, La céramique du Néolithique ancien en Bassée et dans la vallée de l'Yonne. Mémoire de DEA de l'Universite´deUniversite´de Paris I, vol.84, 1999.

, entre normes et variations stylistiques. Bulletin de la Société préhistorique française, t. 100, pp.85-99, 2003.

. Meunier, Rubaneét groupe d'Entzheim a ` Pfulgriesheim « Langgarten, et « Buetzel, vol.100, issue.2, pp.267-292, 2003.

. Meunier, Le site Villeneuve-Saint-Germain de Gurgy « Les Grands Champs, Duhamel (P.) dir. Impacts culturels au Néolithique moyen. Du terroir au territoire : socié té s et espaces. Actes du XXV e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, pp.287-302, 2001.

, Linearbandkeramik aus Elsoo und Stein, Analacta Praehistorica Leidensia, vol.1970, issue.3, 1970.

, La ce´ramique du Limbourg, Rhe´nanie-Westphalie, Pays-Bas, Hesbaye. Helinium, vol.21, pp.140-160, 1981.

, Le site des Re´audins a ` Balloy (Seineet-Marne) : premiers re´sultats. Actes du XV e colloque interrégional sur le Néolithique, Châ lons-sur-Marne, octobre 1988. Association re´gionale pour la protection et l'e´tude du patrimoine pre´historique, Voipreux, pp.33-43, 1991.

. Mordant, . Mordant-;-e-´-tudes, and . Travaux, Bulletin de la Société préhistorique française, vol.74, pp.420-471, 1977.

. Mordant, De´couvertes ne´olithiques et protohistoriques a ` Villeneuvela-Guyard (Yonne), Coudray (J.), pp.67-99, 1979.

. Mordant, Dynamique d'occupation humaine de la Bassée et du confluent Seine-Yonne dans le contexte local et régional, a ` partir de 7000 avant notre e `re. Projet de recherche collective, vol.109, 2002.

. Mü, Un habitat du Néolithique ancien. Rapport de diagnostic du Programme d'interventions arche´ologiques dans les carriè res de granulats de l'Yonne. AFAN, Dijon, Service re´gional de l'Arche´ologie de Bourgogne, vol.30, 1997.

. Mü, Poyeton (A.), Jacquemin (M.), 1995.

. Gron, site « Les Sablons », habitat et sé pultures du Néolithique ancien, nécropole du Néolithique moyen I, niveau du Néolithique moyen II

. Bibliographie, 2012-11:47-page 271 thè se du Programme d'interventions arche´ologiques dans les carriè res de granulats de l'Yonne. AFAN, Dijon, Service re´gional de l'Arche´ologie de Bourgogne, vol.2, p.p, 1995.

. Mü, Un habitat du Né olithique ancien et un silo du Hallstatt ancien sur la commune de, lieu-dit « Les Boulins » dans le département de l'Yonne. Rapport d'e´valuation du Programme d'interventions arche´ologiques dans les carriè res de granulats de l'Yonne. AFAN, vol.36, 1997.

. Pailler, Le Villeneuve-Saint-Germain dans la pe´ninsule armoricaine : les de´buts d'une enquête, Burnez-Lanotte (L.), Ilett (M.), Allard (P.) dir. Fin des traditions danubiennes dans le Né olithique du Bassin parisien et de la Belgique, pp.24-25, 2006.

. Socie´te´pre´historiquesocie´te´pre´historique-française and X. Me´moire, , pp.91-111, 2008.

, Les influences danubiennes dans le Ne´olithique de la basse valle´e de l'Yonne. Actes du XVIII e Congrè s de l'Association bourguignonne des sociétés savantes, Châ tillon-sur-Seine, Parruzot 1957 : Parruzot (P.), pp.31-37, 1957.

, Universitä tsforschungen zur prä historischen archä ologie, Strien, vol.69, 2000.

. Tappret, Contribution de la Champagne a ` l'e´tude du Ne´olithique ancien, Duhamel (P.) dir. La Bourgogne entre les bassins rhénan, rhodanien et parisien : carrefour et frontière ? Actes du XVIII e colloque interre´gional sur le Ne´olithique, pp.175-256, 1991.

, Origine et extension des groupes rubane´s d'Alsace, Le Néolithique du Nord-Est de la France et des régions limitrophes. Actes du XIII e colloque interrégional sur le Né olithique, pp.76-82, 1986.

. The´venin, Le Rubané d'Alsace et de Lorraine. E ´ tat des recherches 1979. Association d'e´tudes pre´historiques et protohistoriques d'Alsace, pp.5-20, 1980.

». Chassey-«-le-camp, S. Ne, and . Loire, Les niveaux néolithiques du rempart de « la Redoute ». Revue arché ologique de l'Est, vol.22, 2005.

V. Berg, Ce´ramique du Limbourg et ne´olithisation en Europe du Nord-Ouest, Cahen (D.) et Otte (M.) dir. Rubané et Cardial, Actes du colloque de Liè ge, vol.39, pp.161-208, 1988.

V. Berg, Le groupe de Blicquy, un faciè s nouveau du Ne´olithique ancien en Belgique, vol.22, pp.4-32, 1982.

, Le Ne´olithique ancien (e´picardial) et le Ne´olithique moyen/ancien sur le site du Bre´zet a, Actes des V es Rencontres mé ridionales de Pré histoire ré cente, pp.85-90, 2002.

. Voegtlin, Cahiers de l'Association pour la promotion de la recherche archéologique en Alsace, Jeunesse (Ch.). Nouvelles de´couvertes sur l'habitat Rubane´deRubane´de Bruebach, pp.161-180, 1992.

, Contribution a ` l'e´tude du Rubaneáu sud du Haut-Rhin, E ´ tat des recherches 1979. Association d'e´tudes pre´historiques et protohistoriques d'Alsace, pp.199-224, 1980.

, Zápotocká 1972 : Zápotocká (M.). Die Hinkelsteinkeramik und ihre beziehungen zum zentralen gebiet der Stichbandkeramik. Pamá tky Archeologické, LXIII, pp.267-374, 1972.

, Ornamentik der neolithischen Stichbandkeramik : Technik, Terminologie und Dokumentationsweise. Archeologické Rozhledy, t. 30, Zápotocká 1978 : Zápotocká (M.), pp.504-534, 1978.

. .. Planches,

, Planche 1-Balloy les Re´audins : plan des structures du Ne´olithique ancien

, Planche 2-Balloy les Re´audins : ce´ramique des structures 1 et 25 (maison 1), des structures 15 et 17 (maison 3) et de la structure 18. Planche 3-Balloy les Re´audins : ce´ramique de la structure 13

, Planche 4-Balloy les Re´audins : ce´ramique de la structure 13

, Planche 5-Balloy les Re´audins : ce´ramique de la structure 14

, Planche 6-Balloy les Re´audins : ce´ramique des structures 7 et 8 (maison 4)

. Planche, Balloy les Re´audins : ce´ramique des structures 117, vol.118

. Planche-8-barbey-le-buisson-rond,

, Planche 90-Mone´teau Macherin : ce´ramique de la structure 011 (maison 11)

, Planche 91-Mone´teau Macherin : ce´ramique de la structure 011 (maison 11)

, Styles céramiques et néolithisation dans le sud-est du Bassin parisien INRAP_5_12225-24, vol.9, pp.47-276, 2012.