Migny et Sainte-Lizaigne, aux lieux-dits Bréviandes, Les Carrières et le Pâtureau, RD34. - Archive ouverte HAL Access content directly
Reports (Research Report) Year : 2019

Migny et Sainte-Lizaigne, aux lieux-dits Bréviandes, Les Carrières et le Pâtureau, RD34.

(1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1) , (1)
1

Abstract

À l’emplacement d’un futur pont franchissant une voie de chemin de fer, un diagnostic réalisé sur une partie des territoires des deux communes de Sainte-Lizaigne et Migny dans l’Indre a révélé plusieurs occupations. Dans le lit majeur de la Théols, en rive droite, plusieurs aménagements ont été observés. Une série de poteaux, dont l’un est daté du Bronze Moyen par 14C : 1630 – 1497 av. J.-C. ont été découverts dans des niveaux gorgés d’eau. La genèse de la partie sommitale de ces tourbes est datée de l’Antiquité tardive et vient probablement en enveloppement sur ces bois plus anciens. Toutefois, l’étude xylologique de la morphologie de ce pieu évoque un registre chronologique altomédiéval. Il est donc possible d’évoquer un façonnage médiéval sur un bois immergé plus ancien. L’installation du pieu dans des tourbes antiques est cohérente. L’étude dendrochronologique de plusieurs bois (dont le pieux daté par 14C) prélevés sur le secteur ne permet pas de trancher pour l’une ou l’autre des hypothèses. Un probable bief en bois, des fossés et des chemins empierrés complètent ce catalogue de vestiges observés sur cette berge aménagée face au bourg actuel de Sainte-Lizaigne, dont l’occupation remonte au moins à l’Antiquité. En sortant du lit majeur de la rivière quelques indices d’une occupation du premier âge du Fer, et de l’Antiquité ont été observés trahissant la proximité d’une occupation plus complexe avec chemins et franchissement de la Théols à gué. Encore plus à l’est, la découverte d’une inhumation isolée en coffret du Haut Empire complète ce catalogue. Elle est située dans des contextes topographiques avec des pentes relativement fortes qui ont entrainé une érosion très importante, avec remobilisation de grèses calcaire contenant des restes altérés de céramique de facture protohistorique.Ces vestiges obserbés sur un transect de près de 600 m, perpenduclaire à la Théols, prennent un sens important dans des contextes archéologique et historique relativement riches sur le secteur des trois communes de Sainte-Lizaigne, Migny et Saint-Georges-sur-Arnon.
Not file

Dates and versions

hal-01999082 , version 1 (30-01-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01999082 , version 1

Cite

Matthieu Munos, Philippe Gardère, Blandine Lecomte-Schmitt, Fabrice Couvin, Hélène Froquet-Uzel, et al.. Migny et Sainte-Lizaigne, aux lieux-dits Bréviandes, Les Carrières et le Pâtureau, RD34. : Suppression du passage à niveau n°163. Centre - Val de Loire, Indre. [Rapport de recherche] Inrap. 2019, pp.175. ⟨hal-01999082⟩

Collections

INRAP LARA
89 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More