Ports (37), Le Barrage - Site diachronique : enceinte néolithique, nécropole antique et mérovingienne, habitat carolingien - Archive ouverte HAL Access content directly
Reports (Research Report) Year : 2018

Ports (37), Le Barrage - Site diachronique : enceinte néolithique, nécropole antique et mérovingienne, habitat carolingien

(1) , (2) , , (3) , (1) , (1) , (3) , , (4) , (5) , (1) , (6) , (2)
1
2
3
4
5
6

Abstract

La fouille des vestiges du site diachronique au lieu-dit Le Barrage sur la commune de Ports a mis en évidence plusieurs occupations humaines. Une enceinte à fossés interrompus du Néolithique Moyen a été observée partiellement sur une surface de 5500 m². Elle englobait une quarantaine de structures de combustion à pierres chauffées. Parmi ces foyers, 2 sont de forme allongée. La fouille de la portion d'enceinte de forme elliptique reconnue sur l'emprise n'a pas permis de préciser la fonction d'un tel édifice. La fouille fine des structures de combustion, couplée à une analyse pétrographique des pierres chauffées présentes dans les comblements, a permis de mettre en évidence l'absence d'organisation des pierres dans le foyer en fonction de leurs éventuelles propriétés calorifères respectives. Les observations de terrain et l'étude de la céramique et des assemblages lithiques permettent de dater l'ensemble au Néolithique moyen I, groupe Chambon. Les travaux menés mettent également en évidence une dualité de l'influence au sein de ce groupe. Il y aurait ainsi un faciès nord-est et un faciès ouest à sud-ouest dont Ports ferait partie, avec, notamment, ses foyers allongés. La fouille de la nécropole a permis l'étude de 38 tombes. Des pratiques funéraires différentes ont pu être identifiées, de l'incinération à l'inhumation, du I er siècle apr. J.-C jusqu'à la période carolingienne. Cet ensemble funéraire complète et trouve un écho intéressant dans une liste déjà longue de nécropoles étudiées dans la vallée de la Vienne. Quelques vestiges permettent de deviner une occupation mérovingienne dont le coeur échappe à l'emprise fouillée. Quelques aménagements agricoles tels que des fossés parcellaires ont toutefois pu être étudiés. La période carolingienne a laissé plus d'indices. Un habitat sur solins de pierre a été observé. Foyers, silo et trous de poteau complètent ce catalogue classique d'un site altomédiéval rural. Les grands travaux de l'autoroute au XX e siècle et de la LGV au XXI e viennent compléter la chronologie de l'occupation humaine de ce secteur, sans la clore.
Not file

Dates and versions

hal-01846476 , version 1 (22-07-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01846476 , version 1

Cite

Matthieu Munos, Harold Lethrosne, Yann Lozahic, Marielle Delémont, Philippe Gardère, et al.. Ports (37), Le Barrage - Site diachronique : enceinte néolithique, nécropole antique et mérovingienne, habitat carolingien : rapport de fouille archéologique. [Rapport de recherche] Inrap. 2018, pp.735. ⟨hal-01846476⟩
244 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More