La genèse de Lille et son développement en zone humide : l'apport de l'archéologie

Résumé : Lille, comme la plupart des villes d'émergence médiévale du nord de la France, est née d'une rivière. Elle porte son origine jusque dans son nom. Toutefois, le site originel est depuis longtemps masqué voire détruit par le fait urbain lui-même. Les reconstitutions et hypothèses présentées sont floues ou au contraire faussement précises. L'étude des formations géologiques superfi-cielles peut aider à le reconstituer. Après une rapide évocation des sources et de la méthode, nous présentons le résultat sous forme d'une ébauche carto-graphique, ainsi qu'une hypothèse sur la topographie du Haut Moyen Âge : nous tentons de reconstituer l'île des origines. Les données historiques et archéologiques permettent de mieux connaître les modalités du développe-ment de la ville sur les zones humides : par la mise en place de canaux de drainage , parfois couplée avec des processus d'exhaussement, et l'adaptation des techniques de construction en fonction de la nature du sous-sol
Complete list of metadatas

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-01810279
Contributor : Christine Cercy <>
Submitted on : Friday, March 15, 2019 - 3:57:08 PM
Last modification on : Friday, March 15, 2019 - 3:57:09 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01810279, version 1

Collections

Citation

Christine Cercy, Laurent Deschodt. La genèse de Lille et son développement en zone humide : l'apport de l'archéologie. Zones humides et villes d'hier et d'aujourd'hui: des premieres cités aux fronts d'eau contemporains, May 2010, Valenciennes, France. pp.45-77. ⟨hal-01810279⟩

Share

Metrics

Record views

34