Le couvent des Pauvres-Claires de Lille

Résumé : D’un simple établissement de tertiaires, installées sur un terrain peu étendu et mal fréquenté (les étuves du Dorelot), les clarisses ont fait, à force de ténacité, un couvent urbain vaste, pourvu de jardins et de l’ensemble des constructions nécessaires à l’existence recluse de plus d’une soixantaine de personnes. Le XVIIe siècle est celui de l’extension maximale du couvent, au plus fort des faveurs du Magistrat. L’ensemble des campagnes de fouilles a apporté des éléments matériels sur cet établissement religieux, son extension, les modes d’inhumations pratiqués, ainsi que les aliments consommés.
Complete list of metadatas

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-01810133
Contributor : Christine Cercy <>
Submitted on : Thursday, June 7, 2018 - 3:02:55 PM
Last modification on : Monday, March 11, 2019 - 6:02:14 PM

Identifiers

Collections

Citation

Christine Cercy, Corinne Gardais. Le couvent des Pauvres-Claires de Lille. Revue du Nord, Association Revue du Nord, 2006, 368 (5), pp.33-68. ⟨10.3917/rdn.368.0033⟩. ⟨hal-01810133⟩

Share

Metrics

Record views

57