Aube, Ville-sous-la-Ferté, « Abbaye de Clairvaux », Rapport d’opération de diagnostic archéologique. Inrap Grand-est-Nord, SRA, 2013. - Archive ouverte HAL Access content directly
Reports (Research Report) Year : 2013

Aube, Ville-sous-la-Ferté, « Abbaye de Clairvaux », Rapport d’opération de diagnostic archéologique. Inrap Grand-est-Nord, SRA, 2013.

(1)
1

Abstract

Les vestiges du bâtiment 1 (sondage 6) se trouvent à l’emplacement d’un ensemble de constructions qui figurent sur le plan de dom Miley (1708, Clairvaux I, période 1), mais compte tenu de la vision très partielle que nous en avons, on ne peut pas déterminer avec précision sa position. Quant à sa chronologie, elle reste large (XIVe-XVIe siècle). Le bâtiment 2 se situe au niveau d’un ensemble de constructions qui figurent également sur le plan de dom Miley. La présence de mobilier datant dans les séquences de construction et d’occupation du bâtiment 2 nous oriente vers une datation moderne (XVIe-XVIIe siècles), mais ces indices restent très ténus. Seule une partie des élévations du bâtiment 1 et du bâtiment 2 ont été reconnues à une altitude NGF moyenne de 193 m, soit à 0,30 m de profondeur par rapport à la surface actuelle. L’épaisseur conservée atteint au minimum 1 m. Une investigation archéologique plus approfondies dans les secteurs des sondages 6 et 12 permettraient de caractériser précisément l’organisation spatiale des constructions et leur évolution chronologique. Un dépouillement des sources écrites permettrait de comparer les données. D’autres éléments d’informations concernant Clairvaux II ont pu être recueillis. Un fossé mis au jour au nord-ouest de l’emprise (sondage 8) pourrait correspondre aux restes d’un système d’évacuation des eaux pluviales en lien avec l’axe de circulation de direction sud-ouest/nord-est qui desservait l’entrée de l’abbaye de Clairvaux II au nord du site. Des espaces extérieurs dont certains correspondent à des jardins et à des espaces de mises en culture se trouvent à proximité des bâtiments des frères convers et vers l’entrée de l’abbaye (sondages 13, 14, 15 et 16). Les bâtiments 1 et 2 sont récupérés, au moins en partie, très certainement pour la construction du grand cloître durant Clairvaux III (1708-1792, période 1). Des espaces désormais en aire ouverte sont alors aménagés. Des structures en lien avec les aménagements pénitentiaires ont été retrouvées (1808-1971, période 2). Il s’agit principalement des murs séparatifs qui figurent sur le plan de la maison d’arrêt de Clairvaux de 1821 (sondages 6, 9 et 10). De plus, la fondation du mur supportant la retombée des voûtes des tribunes construites lors de la transformation de l’ancien réfectoire en chapelle en 1814 a été mise au jour, de même que des aménagements antérieurs à la reconstruction du réfectoire en chapelle-réfectoire à partir de 1814. Les aménagements les plus récents correspondent à des réseaux et à des aménagements d’espaces extérieurs récents.
Not file

Dates and versions

Identifiers

  • HAL Id : hal-01801123 , version 1

Cite

Édith Rivoire. Aube, Ville-sous-la-Ferté, « Abbaye de Clairvaux », Rapport d’opération de diagnostic archéologique. Inrap Grand-est-Nord, SRA, 2013.. [Research Report] Inrap; UMR 6273 Centre Michel Boüard - CRAHAM. 2013. ⟨hal-01801123⟩

Collections

INRAP LARA
44 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More