De la motte du Comte à la forteresse ducale : le château de Guingamp (Côtes-d'Armor) - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Archéologie médiévale Year : 2014

De la motte du Comte à la forteresse ducale : le château de Guingamp (Côtes-d'Armor)

(1, 2, 3)
1
2
3

Abstract

La fouille préventive du château de Guingamp a mis au jour les vestiges de trois aménagements successifs du château, sur une superficie de près de 2 000 m². Elle éclaire l’évolution de cette résidence seigneuriale au cœur de l’histoire de la Bretagne médiévale. Les vestiges les plus anciens appartiennent à une enceinte de terre datable du xie-xiie siècle, fondée lors de la création de l’apanage de Penthièvre pour le frère cadet du duc Alain III. Une nouvelle enceinte maçonnée polygonale est construite sur le modèle des shell-keeps anglo-normands, probablement dans la seconde moitié du xiie  siècle alors que la Bretagne appartient à l’empire Plantagenêt. Enfin, une nouvelle forteresse est mise en chantier dans les années 1440. C’est l’une des premières réalisations adaptées à l’artillerie à poudre. Elle reste toutefois inachevée et est rasée sur ordre royal en 1626, suite aux troubles des premières années du règne de Louis XIII.
Not file

Dates and versions

hal-01774330 , version 1 (23-04-2018)

Identifiers

Cite

L. Beuchet. De la motte du Comte à la forteresse ducale : le château de Guingamp (Côtes-d'Armor). Archéologie médiévale, 2014, 44, pp.71-123. ⟨10.4000/archeomed.8224⟩. ⟨hal-01774330⟩
163 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More