Palluau-sur-Indre, Indre (France) - Archive ouverte HAL Access content directly
Reports (Research Report) Year : 2005

Palluau-sur-Indre, Indre (France)

Palluau-sur-Indre, Indre, Région Centre, le Prieuré Saint-Laurent

(1, 2)
1
2

Abstract

Saint-Laurent's priory is situated in the lower enclosure of the small town of Palluau-sur-Indre (Indre, France), at the foot of the slope dominated by the 12th century castle and the 13th century collegiate church of Sainte-Menhoulde. Today, the site is comprised of an enclosure with a church composed of an aisled nave with an apse and a crypt. Wall paintings are preserved inside the church which suggest an early dedication to the Holy Virgin which was changed to Saint-Laurent in the 15th century. Drainage work in the streets around the church brought to light occupation layers belonging to the 16th and 17th century around the apse. A test trench to the south of the building showed evidence for the southern arm of the transept which was demolished in the 19th century: walls, foundations and 12th century floor levels were recorded just below the actual surface. The area south of the nave yielded two masonry tombs from the 12th to the 14th century. These were under a horizon of later but undated graves where the presence of bronze pins showed that the bodies were buried in shrouds. The western limit of the cemetery was defined by a north-south wall perpendicular to the butress of the second bay of the nave. This wall seemed to be a later structure which cut through the levels of the last layer of burials. Other inhulations were observed in front of the western facade.
Le prieuré Saint-Laurent se trouve dans la ville basse du bourg de Palluau, au pied du coteau dominé par le château (en partie XIIe s.) et la collégiale Sainte-Menehoulde (avant premier tiers XIIIe s.). Il consiste aujourd’hui en une église composée d’une nef à collatéraux, utilisée comme habitation privée, un transept et un chevet à abside sur une crypte. L’ensemble, construit entre la deuxième moitié du XIe s. et le début du XIIe s., comporte des peintures murales importantes. L’analyse de celles-ci laisse entrevoir un vocable primitif dédié à la Vierge avec un changement vers celui de Saint-Laurent au XVe siècle. Les travaux de canalisation dans la rue qui contourne les côtés ouest, sud et est de l’église ont nécessité un diagnostic archéologique sous la forme d’une ouverture anticipée des tranchées. La stratigraphie autour du chevet consiste en des couches d’occupation et des remblais datables des XVIe et XVIIe siècles. Un sondage au sud du croisement du transept a mis en évidence les vestiges des murs du transept sud, démolis au cours du XIXe siècle, ainsi que des niveaux de sol ancien (XIIe s. ?) à une très faible profondeur. Le secteur au sud de la nef a livré deux caissons funéraires maçonnés connus du XIIe au XIVe s., très abîmés par des perturbations récentes. Enfouis à 30 cm de profondeur, il semblerait que le sol ancien était au même niveau que celui d’aujourd’hui. Ces caissons recouvrent un horizon de sépultures en pleine terre avec linceul (traces d’épingles en bronze), orientées est-ouest mais non datées. L’espace funéraire semble être délimité à l’ouest par un mur nord-sud perpendiculaire au début de la deuxième travées de la nef et construit après la condamnation du premier horizon de sépultures. Une autre sépulture observée au pied de la façade ouest indique que ce secteur servait également de lieu d’inhumation.
Not file

Dates and versions

hal-01773919 , version 1 (23-04-2018)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-01773919 , version 1

Cite

Simon Bryant. Palluau-sur-Indre, Indre, Région Centre, le Prieuré Saint-Laurent : Aménagement du bourg, rue Basse et rue de Verdun : diagnostic archéologique des abords du prieuré Saint-Laurent. [Rapport de recherche] INRAP CIF. 2005. ⟨hal-01773919⟩
54 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More