Suali : Santo-Pietro-di-Tenda : Corse, Haute-Corse (2B) : Rapport de diagnostic

Résumé : L'emprise générale des travaux s'intègre dans un grand enclos ceinturé en totalité par un mur de pierres sèches. L'étude archéologique a mis en évidence des éléments d'une occupation protohistorique mais aussi de nombreuses marques de l'occupation moderne ou contemporaine. L'occupation protohistorique est répartie en deux ensembles, distants d'une cinquantaine de mètres. Le premier occupe une position dominante sur l'affleurement rocheux qui occupe le côté ouest de l'enclos. Il s'étend au moins sur 670 m² et se trouve constitué de structures bâties à l'aide de gros blocs de granodiorite. Il comprend notamment un mégalithe possédant un petit couloir s'ouvrant à travers un épais mur de blocs lequel délimite un espace circulaire (chambre ?). Cet espace comprend des aménagements internes enfouis (dalle de chant d'un coffrage?, probable calage). Il livre une puissance stratigraphique de 40 cm recelant des tessons de céramique modelée et de l'industrie lithique sur quartz. L'ensemble s'intègre d'un grand « tumulus » de cailloux de dolérite très partiellement conservé. Le monument devait avoir à l'origine 15 mètres de diamètre. Une deuxième construction remarquable se trouve à 4 mètres au nord. Elle est constituée de deux alignements parallèles de blocs de granodiorite entre lesquels existe une stratigraphie d'environ 50 cm d'épaisseur. La forme de construction rappelle les unités domestiques de sites protohistoriques corses. Le second ensemble des structures protohistoriques a été mis au jour dans une tranchée. Il comprend trois fosses très dérasées dont le remplissage livre des tessons de céramique modelée. Les fosses sont situées dans un petit repli de terrain bénéficiant d'un épaississement de la couverture sédimentaire meuble. Il pourrait s'agir du reliquat d'un ensemble plus important, tronqué par l'érosion de la couverture colluvionnaire détritique. L'occupation moderne ou contemporaine a laissé les marques les plus nombreuses puisque le vaste enclos de 13 ha comprend trois bâtiments. L'un, le plus grand, est indiqué sur le Plan Terrier de 1793, mais il est déjà en ruine pour le cadastre de 1874. Les deux autres bâtiments sont des constructions vernaculaires en pierres sèches voûtées en encorbellement et à toit plat chargé de terre (pagliaghju). L'une, notée sur le plan cadastral de 1874, est complètement démantelée, l'autre conserve encore en grande partie sa couronne de pierre (i rimiti). Deux aires circulaires à dépiquer les céréales (aghja) ont également été mise au jour, ainsi que des équipements liés à la céréaliculture qui occupait une partie du terrain avant la déprise agricole.Les autres aménagements concernent la mise en valeur du terrain pierreux: tas d'épierrement soigneusement agencés, murs de terrasses et murs d'enclos. De nombreux bosquets d'oléastre sont entourés de murs de pierres sèches. Il s'agit des avatars des olivettes portées sur le cadastre de 1874. Cette mise en valeur particulière du terrain parait être liée à la colonisation génoise puis française qui a multiplié les incitations à la plantation d'olivier ou au greffage des oléastres. La prospection a permis aussi de recueillir ou d'observer des éléments de datation indéterminée: quelques galets de quarts portant des traces d'usage comme percuteur, un bloc portant une cupule. L'ensemble peut être lié à des pratiques agro-pastorales qu'il n'est pas possible de dater.
Type de document :
Rapport
[Rapport Technique] FA08011601, Inrap. 2015, 75 p
Liste complète des métadonnées

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-01503379
Contributeur : Maxime Seguin <>
Soumis le : vendredi 7 avril 2017 - 08:39:54
Dernière modification le : mardi 9 janvier 2018 - 09:56:07

Identifiants

  • HAL Id : hal-01503379, version 1

Collections

Citation

Laurent Vidal, Ghislain Vincent, Maxime Seguin, Franck Leandri, Vincent Mourre, et al.. Suali : Santo-Pietro-di-Tenda : Corse, Haute-Corse (2B) : Rapport de diagnostic. [Rapport Technique] FA08011601, Inrap. 2015, 75 p. 〈hal-01503379〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

50