« Le marais de Santes » : évolution de la Deûle en rapport avec l'occupation humaine

Résumé : Le lieu-dit « le marais de Santes » à Houplin-Ancoisne (Nord) se situe en bordure de la Deûle. Des sondages y ont été menés dans un petit secteur du fond de vallée apportant des informations sur de l’évolution de la rivière et son rapport avec les occupations archéologiques. L’examen de la stratigraphie allié aux résultats des études environnementales a permis de reconstituer les transformations du paysage d’un méandre de la Deûle du Pléniglaciaire à l’âge du Bronze. Cependant la démonstration d’une mise en place diachronique des dépôts amène à approfondir les interprétations et pousse à éviter les schémas simplistes. Les occupations humaines du méandre sont attestées au Néolithique par la découverte des vestiges d’une enceinte et d’un abondant mobilier archéologiques. L’existence d’un chemin utilisé durant tout l’âge du Bronze a également été constatée.
Type de document :
Article dans une revue
Archéopages : archéologie & société , INRAP édition, 2008, Rives et riverains, pp.22-27
Liste complète des métadonnées

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-01490697
Contributeur : Laurent Deschodt <>
Soumis le : mercredi 15 mars 2017 - 17:06:53
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 06:19:22

Identifiants

  • HAL Id : hal-01490697, version 1

Collections

Citation

Laurent Deschodt, Muriel Boulen, Ivan Praud. « Le marais de Santes » : évolution de la Deûle en rapport avec l'occupation humaine. Archéopages : archéologie & société , INRAP édition, 2008, Rives et riverains, pp.22-27. 〈hal-01490697〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

106