Les derniers jours des comtes de Laval. Etude ostéo-archéologique des restes de Guy XX et D'Anne D'Alègre.

Résumé : Suite à la redécouverte d'un squelette dans les réserves d'un musée de Laval (2007), une équipe de chercheurs a tenté de faire parler les restes osseux grâce aux techniques anthropologiques modernes. L'ensemble de l'étude anthropobiologique et paléopathologique aboutit à la conclusion qu'il s'agit bien des restes du dernier comte de la lignée des Laval, mort à 20 ans sur un champ de bataille. Les traces de son trépas violent sont inscrites sur ses ossements de même que sont lisibles toutes celles liées à l'embaumement réalisé pour ramener le jeune Guy XX près des siens. L'étude en parallèle des restes supposés de sa mère, retrouvés lors d'une fouille archéologique en 1987', donne de précieux et solides indices sur la filiation entre les deux personnages. Les traces d'embaumement de la dame de Laval, qui n'avaient pas encore vraiment fait l'objet d'une étude, témoignent elles aussi du zèle apporté à sa dépouille en 1619. On se propose de revenir sur les derniers jours de la vie de Guy XX et de sa mère, d'aborder leur étude anthropologique, puis de définir les critères d'attribution de l'identité des squelettes.
Type de document :
Communication dans un congrès
3e colloque international de pathographie., Apr 2009, Bourges, France. De Boccard, p. 449-500, 2011
Liste complète des métadonnées

https://hal-inrap.archives-ouvertes.fr/hal-00638922
Contributeur : Christine Boumier <>
Soumis le : lundi 7 novembre 2011 - 16:07:06
Dernière modification le : mardi 9 janvier 2018 - 09:56:06

Identifiants

  • HAL Id : hal-00638922, version 1

Collections

Citation

Rozenn Colleter, Philippe Charlier, Tréguier Jérôme. Les derniers jours des comtes de Laval. Etude ostéo-archéologique des restes de Guy XX et D'Anne D'Alègre.. 3e colloque international de pathographie., Apr 2009, Bourges, France. De Boccard, p. 449-500, 2011. 〈hal-00638922〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

235